This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Attention! L'information est pour référence seulement!
Avant de prendre, assurez-vous de consulter un médecin!
SITE UNIQUEMENT ANNUAIRE. Pas une pharmacie! Nous ne vendons pas de médicaments! Aucun!

Description du médicament: Thiéthylpérazine (Thiéthylpérazinum)

THIETHYLPERAZIN (Thiethylperazinum) *. Dimaléate de 2-éthylthio-10- [3- (1-méthylpipérazinyl-4) propyl] phénothiazine.

Synonymes: Torecan, Thiethylperazini maleas, Thiethylperazine maleate, Torecan, Toresten, Tresten.

La thiétilpérazine appartient aux dérivés de la phénothiazine et sa structure chimique est très proche du médicament antipsychotique merazine (voir). La thiéthylperazine diffère de cette dernière en ce que, en position 2 du noyau phénothiazine, l’hydrogène est remplacé à la place de l’atome de Cl par le groupe SC 2 H 5.

La thiéthyle perazine se distingue des antipsychotiques phénothiazines typiques par le fait qu’elle n’a pas d’activité sédative prononcée, ne potentialise que faiblement l’effet des somnifères et des substances analgésiques, n’a pas d’effet cataleptogène prononcé et ne provoque généralement pas de troubles extrapyramidaux graves en utilisation clinique. Cependant, la thiéthylpérazine a un puissant effet antiémétique; dans cet indicateur, il est significativement plus actif que la chlorpromazine et supérieur à la métazine.

Le médicament est efficace pour les vomissements d'origines diverses. Dans des conditions expérimentales, il supprime les vomissements causés par l'excitation du centre de vomissement (apomorphine) et l'irritation des récepteurs gastro-intestinaux (sulfate de cuivre). Le mécanisme d'action antiémétique de la thiéthylpérazine consiste en un effet calmant sur le centre des vomissements et une action simultanée sur la zone de déclenchement du chimiorécepteur du médullaire oblongé, tandis que son effet sur la zone de déclenchement du chimiorécepteur prédomine dans le mécanisme d'action antiémétique de l'aminazine et d'autres préparations phénothiazines. La thiéthylpérazine est donc un antiémétique plus polyvalent.

La thiéthylpérazine est utilisée pour prévenir et arrêter les nausées et les vomissements d'origines diverses, notamment lors de la radiothérapie et de la chimiothérapie des néoplasmes malins, lors d'interventions chirurgicales, de maladies du tractus gastro-intestinal, de nausées de la mer et de l'air, lors de migraines et de vomissements chez les femmes enceintes. Des résultats positifs (cessation des nausées et des vomissements, réduction ou suppression des vertiges, nystagmus, troubles de la marche) ont été observés dans les troubles vestibulaires et de coordination associés aux troubles cérébrovasculaires, à la dystonie végétovasculaire et à la maladie de Ménière.

Le thiéthylperazine est prescrit par voie orale en 1 comprimé (6, 5 mg) 1 à 3 fois par jour ou 1 suppositoire (6, 5 mg) est administré 2 fois par jour (matin et soir), dans les cas aigus, 1 à 2 ml est administré par voie intramusculaire ( 6, 5 - 13 mg) par jour. Le traitement continue si nécessaire pendant 2 à 4 semaines. Pour prévenir les vomissements postopératoires, 1 ml (6, 5 mg) est administré par voie intramusculaire environ une demi-heure avant la fin de l'opération.

Le médicament est généralement bien toléré. Sécheresse de la bouche, somnolence, hypotension posturale (à fortes doses) sont parfois observés. Dans de rares cas (plus souvent chez les enfants), des troubles extrapyramidaux peuvent se développer; à cet égard, il n'est pas recommandé de prescrire le médicament aux enfants de moins de 15 ans.