This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

smithiantha / smithiantha

Appartient à la famille des Gesneriaceae. Patrie - Amérique centrale et du sud.

Description générale : Smitianta pousse mieux dans la serre que dans la chambre haute.

Le type le moins exigeant de Smithiantha hybrida (hybride Smithyanta). Il s'agit d'un arbuste herbacé vivace de 30 à 40 cm de hauteur, à feuilles pubescentes en forme de cœur à bords dentelés. La peinture des feuilles est émeraude avec des taches brunes. Les fleurs en forme de cloche tombantes, atteignant 5 cm de long, se dressent sur de longs pédoncules. La coloration est rose orangé ou rose jaune.

L’apparence initiale de Smithiantha zebrina (Smithyantha à rayures) est plus grande (50 à 60 cm de hauteur) et plus brillante dans la couleur des feuilles et des fleurs. Il fleurit en été et en automne.

Pour l'hiver, le smitiant se défait des feuilles, ce qui le distingue d'une colonie semblable à celle-ci: il doit assurer une période de repos indubitable.

Recommandations pour l'entretien de l'usine Smithyant:

Illumination : Photophile, l'ombrage n'est nécessaire que l'après-midi d'été.

Régime d'irrigation : Abondant dans la période de croissance, dans la période d'inaction, ne pas arroser du tout, les arrosages reprennent à la source de la croissance.

Humidité : aime les taux d'humidité élevés, mais n'apprécie pas les pulvérisations. Il est préférable de vaporiser l’atmosphère autour de la plante et d’arranger les récipients avec de l’eau.

De la même manière, l’humidité est maintenue en plaçant des pots sur une palette de galets ou d’argile expansée, qui est humidifiée sans arrêt.

Température : En été, il est optimal 20-25 ° C, la période d’inactivité hivernale à 16 ° C, au moins 13 ° C.

Sol : hash recommandé: 3 éléments de gazon, 1 part de conifères, 1 part de tourbière, 2 éléments de feuille et 1 part de sable.

Pendant la période de croissance, il doit être alimenté une fois par semaine avec de l'engrais pour plantes à fleurs.

Dilution : À la fin de l'hiver, des morceaux de rhizome (2-3 morceaux) sont placés horizontalement dans une casserole à une profondeur de 2 cm. Au printemps, les boutures feuillues sont enracinées.

Transplantation : au printemps, annuellement. Le système racinaire étant superficiel, le pot est forcé d'être large, mais pas profond.

Ravageurs : touchés par un tétranyque (dans une atmosphère sèche, les feuilles et les tiges sont tressées par des toiles d'araignées), la gale (des plaques brunes apparaissent sur les feuilles et les tiges laissant des sécrétions collantes), des thrips (des points grisâtres apparaissent sur les feuilles), des pucerons (formant des sécrétions collantes au sommet des pousses, bourgeons), des aleurodes (des taches blanchâtres ou jaunâtres apparaissent sur la face inférieure des feuilles), des cochenilles farineuses (recouvertes d’un duvet de coton blanc comme neige).

La plante est autorisée à finir avec de l’eau savonneuse, à laver à la chaleur et à pulvériser avec Actellik (1 à 2 ml par litre d’eau).

Smithyantha à rayures - Smithiantha zebrina

Smithyanth rayé - smithiantha zebrina

Smithyant hybride - smithiantha hybrida