This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Dépoussiéreur électronique

Attention s'il vous plaît!Toutes les informations payantes et gratuites sur ce site sont présentées exclusivement à des fins éducatives.
L’auteur du site n’assume aucune responsabilité quant aux conséquences possibles de l’utilisation des informations de base.
Dépoussiéreur électronique


En règle générale, les filtres mécaniques complexes et encombrants à faible productivité sont utilisés pour purifier l'air des poussières.
Il est possible d'augmenter la productivité et de réduire les dimensions des installations de purification d'air en utilisant un dépoussiéreur électronique.
Le principe de fonctionnement d'un tel dépoussiéreur est que l'air pollué traverse un tuyau métallique 1, à l'intérieur duquel sont installés deux grilles métalliques 2 et 3 jouant le rôle de filtre (Fig. 1).
La grille 2 est isolée de la boîte et est en relation avec une tension positive constante de 5,2 mètres carrés. La grille z a un contact électrique fiable avec la boîte (mise à la terre). Les particules de poussière, traversant la première grille, acquièrent une forte charge électrique, ce qui les amène à s’installer sur la grille du second filtre, qui présente un potentiel négatif par rapport à la première grille.

Puc.1
Pour le nettoyage des grosses particules, un filtre mécanique supplémentaire 4 est installé entre le premier et le deuxième filtre, l'air propre sans poussière sort du trou opposé du tuyau et la poussière se dépose au fond du deuxième filtre.

Le dispositif d'un dépoussiéreur électronique est simple, mais nécessite une source de tension constante de 5,2 mètres carrés. Il peut être assemblé selon le schéma proposé (voir Figure 2). C'est un redresseur de tension secteur, constitué d'un transformateur élévateur Tp1 et d'un redresseur avec une tension doublant sur les diodes D1, D2 et les condensateurs C2, C3. La limitation du courant de sortie à une valeur de sécurité de 5 mA pour une personne est effectuée au moyen de résistances de limitation de courant R1-R3 ainsi que d'un enroulement supplémentaire III du transformateur Tr1 (avec le condensateur C1, il forme un circuit de stabilisation par ferrorésonance). Son effet est que si le courant redressé dépasse 5 mA, la tension aux bornes du bobinage II diminue.

Puc.2
Le néon L1 de cet appareil joue le rôle d'indicateur de l'amplitude de la tension redressée. Il est connecté en parallèle avec la résistance R1. Sa résistance a été choisie de sorte que lorsque la tension redressée est de 5,2 kV, la chute de tension aux bornes de la résistance R1 est d'environ 100 V, c'est-à-dire suffisante pour allumer la lampe au néon. Comme la poussière s'accumule sur la deuxième grille, le courant consommé augmente, ce qui entraîne une diminution de la tension de sortie. La lampe L1 s'éteint, indiquant que le dépoussiéreur a besoin d'être nettoyé.

Vous ne pouvez nettoyer l'appareil qu'après avoir éteint l'appareil.
Dans le redresseur du dépoussiéreur, on utilise des pôles de diode au silicium et des condensateurs à haute tension utilisés dans les téléviseurs. Le transformateur Тр1, dans le but d'augmenter sa résistance électrique, est rempli de résine époxy. Comme les diodes D1 et D2, vous pouvez utiliser des pôles redresseurs haute tension au silicium D1006-D1008.