This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Anatomie humaine en images en ligne

Атлас анатомии человека Синельникова, Строение тела человека онлайн

L'anatomie humaine est un sujet très complexe. C’est avec la connaissance de la structure du corps humain que les médecins, les infirmières et les autres personnels de santé commencent leur voyage. L'anatomie nous révèle les secrets de la structure du corps humain, à la fois à l'extérieur et à l'intérieur. L'anatomie montre à quel point le corps humain est proportionnel, ses parties individuelles, ses organes, sa structure macro et microscopique.

Atlas de l'anatomie humaine Sinelnikova

Anatomie humaine en images

Les informations les plus complètes, détaillées et de grande qualité sur la structure du corps humain se trouvent dans l' atlas de Sinelnikov (anatomie humaine en images) .

Des étudiants en médecine vous remettent gratuitement l' Atlas en ligne Atlas Sinelnikova .

Cela exempte totalement des bibliothèques et des livres lourds. La préparation aux cours deviendra plus accessible, ce qui signifie une meilleure connaissance, qui est le but de la formation.

Toutes les informations sur ce site pour l'étude de l'anatomie de et pour les étudiants Souriez heureux

La structure du corps humain

La structure du corps humain

L'anatomie humaine se donne pour tâche d'étudier les principales étapes du développement du corps humain au cours du processus d'évolution, la structure individuelle du corps et la structure de divers organes humains au cours de ses différentes périodes, la formation du corps humain dans des conditions environnementales. Sur le fond de tous les animaux, l'homme est très élevé. Les gens ont commencé à avoir leur propre langage, leur intellect et une conscience caractéristique de la personne développée. L'homme se distingue naturellement des animaux par son essence sociale, qui découle des conditions sociales, de l'expérience socio-historique et de la totalité des relations sociales. L'homme moderne a fait du travail, des besoins sociaux. La croissance des besoins sociaux a conduit à une série de métamorphoses de caractéristiques structurelles, au progrès biologique.

Tous les êtres vivants appartiennent au monde animal. Sur cette base, l’ anatomie étudie la structure de l’homme , en tenant compte des schémas biologiques caractéristiques de tous les organismes vivants, en particulier des mammifères - vertébrés supérieurs. Dans la structure du corps humain, on peut distinguer les caractéristiques individuelles, l’âge, les caractéristiques d’un sexe particulier. Dans l'enfance, l'adolescence et même l'adolescence, les organes grandissent encore et la différenciation des éléments tissulaires se poursuit. Déjà à l'âge adulte, les changements dans le corps sont moins actifs, la structure du corps devient plus stable. Mais je tiens à noter que pendant cette période, il y a une restructuration des organes en fonction des conditions de vie, de l'impact de l'environnement extérieur.

Certaines informations sur la structure du corps humain en relation avec l'expérience d'embaumement de cadavres ont été obtenues dans l'Egypte ancienne, contenues dans le manuel de l'empereur chinois Gwang Ti (environ 3 000 ans av. J.-C.). Dans les Vedas indiens (1er millénaire av. J.-C.), il était indiqué qu'une personne avait 500 muscles, 90 tendons, 900 ligaments, 300 os, 107 articulations, 24 nerfs, 9 organes, 400 vaisseaux à 700 branches.

Une nouvelle section Atlas Netter a été ajoutée . Dessins de très haute qualité!

Un des fondateurs de l'anatomie Aristote, étudiant l'anatomie animale, a souligné la différence entre les tendons et les nerfs et a appelé le terme "aorte". Des représentants de l'école de médecins d'Alexandrie (3ème siècle av. J.-C.) ont pratiqué des autopsies et des vivisections de criminels condamnés à mort. Ils ouvrent le diaphragme, étudient le squelette et les viscères, donnent une idée des vaisseaux lymphatiques, des nerfs, des valves cardiaques, des membranes du cerveau, etc. , information anatomique systématisée. Ses idées anatomiques ont servi de base à la médecine pendant près de 1 500 ans, parce que l’église du Moyen Âge interdisait l’autopsie et l’étude de l’anatomie.

L'apogée de la science et de l'art à la Renaissance s'est accompagnée du développement de la recherche anatomique. Les principales dispositions des enseignements de K. Galen ont été révisées et la base pour le développement de l'anatomie moderne a été créée. Au 16ème siècle Léonard de Vinci, A. Vésale, G. Fallopius, B. Eustache et d'autres ont reçu les premières données systématiques sur la structure de divers organes du corps humain. Les études anatomiques ont constitué la base ou contribué à l’émergence d’un certain nombre de découvertes majeures en biologie. La découverte en 1628 par W. Harvey de la circulation sanguine dans le corps fut un tournant dans l'étude du système circulatoire.

La description des vaisseaux lymphatiques du mésentère par l'anatomiste italien G. Azelli a servi de base au développement de la doctrine du système lymphatique. En 1661, M. Malpigi a ouvert la circulation dans les capillaires, confirmant ainsi l’unité des parties artérielle et veineuse de la circulation sanguine. Le Français C. Bichat (XVIIIe siècle) a jeté les bases de la doctrine des tissus et créé les conditions préalables au développement de la science de la structure microscopique des tissus et des organes - l'histologie. J. Cuvier a résumé de nombreuses données sur l'anatomie comparée des animaux et la paléontologie, qui ont permis d'établir le principe de corrélation dans le développement des organes.

Anatomie humaine en images

La découverte par M. Schleiden (1838) et T. Schwann (1839) de la cellule en tant qu'unité structurelle des tissus chez les plantes et les animaux témoigne de l'unité du monde organique et contribue à l'amélioration des techniques méthodologiques de l'anatomie microscopique. La théorie cellulaire a ensuite été largement utilisée dans le développement de l'anatomie pathologique de R. Virchow. G. Mendel (1865), qui a découvert la loi de la transmission héréditaire des caractères, a jeté les bases des études génétiques des mécanismes des processus morphogénétiques. La théorie de l'évolution développée par C. Darwin a également assuré le développement de la direction de l'évolution en anatomie.

L'anatomie étudie la structure du corps humain, de ses organes et de ses systèmes. Pour comprendre les caractéristiques structurelles d'une personne, il est nécessaire de savoir comment ses organes se sont développés et se sont développés phylogénétiquement. L’anatomie comparée et la morphologie évolutive jouent un rôle important dans la compréhension de ces sciences, qui étudient la structure de divers animaux ainsi que les vestiges fossiles. Les processus de la vie qui se produisent dans le corps sont étudiés par la physiologie.

Le corps humain est formé par un très grand nombre de cellules. Ils ne sont pas situés au hasard dans le corps humain, mais sont regroupés dans certains groupes - les tissus. Dans le corps humain, on distingue quatre types principaux de tissus: épithéliaux, conjonctifs, musculaires et nerveux. Le tissu épithélial forme le tégument du corps et protège bien les organes internes situés en dessous. Le cartilage, les os et les corps gras sont constitués de tissu conjonctif. Le sang et la lymphe constituent l'environnement interne du corps. Les tissus musculaires assurent le mouvement du corps humain et le travail de ses organes internes. Enfin, le tissu nerveux forme les nerfs, le cerveau et la moelle épinière.

Les tissus forment des organes: l'estomac, le cœur, les reins, etc. Chacun des organes a une forme, une structure, un lieu et une structure spécifiques, et effectue son travail caractéristique. Les organes connectés, unis par un travail commun, constituent un système d'organes. Tous les organes humains sont divisés en plusieurs systèmes: musculo-squelettique, digestif, circulatoire, respiratoire, excréteur, nerveux, sexuel et endocrinien. Considérez les principales caractéristiques des systèmes ci-dessus.