This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Comment améliorer l'état des vaisseaux sanguins

Как улучшить состояние сосудов

Les navires sont le système de transport de notre corps. Ils apportent du sang oxygéné aux cellules et aux tissus et en éliminent les produits métaboliques et les toxines.

De plus, le sang circulant dans les vaisseaux réchauffe notre corps et maintient sa température à un niveau constant.

Le rôle important des vaisseaux sanguins dans la vie est déterminé par le fait que nous devons en prendre soin tout au long de la vie.

Circulation sanguine, système circulatoire, vaisseaux sanguins

Как улучшить состояние сосудов

Circulation sanguine - la circulation du sang dans tout le corps. Dans les organismes vivants primitifs, tels que les annélides, le système circulatoire est fermé et n'est représenté que par les vaisseaux sanguins, et le rôle de la pompe (cœur) est joué par des vaisseaux spécialisés capables de contractions rythmiques. Les arthropodes ont aussi un système circulatoire, mais celui-ci n'est pas fermé dans un seul circuit. Dans les cordés primitifs, par exemple, lancette, la circulation sanguine est effectuée dans un circuit fermé, le coeur est absent. En commençant par les représentants de la classe de poissons, le sang est mis en mouvement par des contractions du cœur et circule dans les vaisseaux. Le sang alimente les tissus corporels en oxygène, en nutriments et en hormones et distribue les produits métaboliques aux organes de leur sécrétion. L'enrichissement du sang en oxygène se produit dans les poumons et une saturation en nutriments - les organes digestifs. Dans le foie et les reins, il se produit une neutralisation et une élimination des produits métaboliques. La circulation sanguine est régulée par les hormones et le système nerveux autonome. Il existe de petits cercles (à travers les poumons) et de larges (à travers les organes et les tissus) de la circulation sanguine.

Système cardiovasculaire - Système organique assurant la circulation sanguine dans le corps humain et animal. En raison de la circulation sanguine, l'oxygène ainsi que les nutriments sont acheminés vers les organes et les tissus du corps, tandis que le dioxyde de carbone, d'autres produits métaboliques et les déchets sont excrétés. La circulation du sang dans le système cardiovasculaire chez les vertébrés et les humains est complétée par le drainage lymphatique des organes et des tissus du corps par le système des vaisseaux, des ganglions et des conduits du système lymphatique qui s’écoulent dans le système veineux à la confluence des veines sous-clavières. Le système cardiovasculaire comprend le cœur - un organe qui fait circuler le sang en le pompant dans les vaisseaux sanguins - des tubes creux de différents calibres à travers lesquels il circule. Toutes les fonctions du système circulatoire sont strictement coordonnées en raison de la régulation neuro-réflexe, ce qui vous permet de maintenir l'homéostasie dans des conditions de conditions en constante évolution de l'environnement externe et interne.

Les vaisseaux sanguins sont des formations tubulaires élastiques dans le corps des animaux et des humains, à travers lesquels la force d'un cœur ou d'un vaisseau vibrant rythmique effectue le mouvement du sang dans tout le corps: vers les organes et les tissus par les artères, les artérioles, les capillaires artériels, et du cœur vers le cœur par les capillaires veineux, les veines et les veines.

Quels vaisseaux sont dans le corps?

Nous n'entrerons pas dans les détails anatomiques, nous ne soulignerons que les principales caractéristiques de chaque type de vaisseau. Donc, dans le corps il y a:

  • Artères. Ces navires ont la plus grande section transversale et sont considérés comme des coffres. Selon eux, le sang enrichi en oxygène pénètre dans toutes les cellules. Les parois des artères sont élastiques et résilientes: cela est nécessaire pour assurer une circulation sanguine ininterrompue. Dans ces vaisseaux, la vitesse du flux sanguin est maximale, donc leurs parois sont également très fortes. La plus grande artère du corps est l'aorte, elle sert de conducteur de sang à la moitié supérieure et inférieure du corps.
  • Veines. Ces vaisseaux fournissent un flux de sang contenant du dioxyde de carbone et une variété de produits métaboliques. Grâce à eux, les cellules sont également libérées des toxines. La circulation sanguine dans les veines est beaucoup plus lente que dans les artères. Ceci est assuré par leur structure: les parois des veines sont plus douces que celles des artères. De plus, des valves spéciales empêchent la circulation du sang sur les parois des veines. Cela est nécessaire lorsqu'une partie du sang doit être déposée lors de la redistribution du flux sanguin.
  • Capillaires. Ils représentent les dernières branches des canaux artériel et veineux. Les capillaires minces et petits s’approchent directement des cellules et des tissus, où se déroule le processus d’échange gazeux. Le réseau capillaire de notre corps est très étendu: sa longueur est supérieure à 100 000 kilomètres. Environ 85 000 litres de sang les traversent chaque jour.
  • Les vaisseaux lymphatiques. Ce type de vaisseaux sanguins ne contient pas de sang, mais du liquide lymphatique. La lymphe est nécessaire pour renvoyer diverses substances (sels, protéines, eau et autres) des cellules dans le sang. Les vaisseaux lymphatiques ont des diamètres différents et, dans les plus grands d'entre eux, des valves (comme dans les veines) empêchent l'écoulement inverse du liquide. Les parois des vaisseaux lymphatiques sont molles, car la lymphe est un fluide visqueux qui coule relativement lentement.

Ce sont ces types de vaisseaux qui fournissent la plupart des processus vitaux associés au transfert d'oxygène, de dioxyde de carbone et de substances biologiquement actives.

Que pourrait-il arriver aux navires?

Normalement, la structure du mur protège le navire des blessures et des dommages mineurs. Bien sûr, il est possible de violer son intégrité, mais pour cela, il est nécessaire de faire un effort de l'extérieur.

Mais il existe des situations où divers processus pathologiques affinent la paroi vasculaire, la rendent moins élastique et fragile. Cela peut entraîner de nombreux effets indésirables.

Par exemple, un vaisseau peut éclater en raison d'une trop grande pression du sang qui le traverse. Le plus souvent, cela se produit avec les artères. Si le vaisseau est endommagé, cela entraîne un saignement. La gravité des conséquences dans ce cas dépend de l'ampleur du saignement et de sa localisation. Mais les premières choses d'abord.

Si un gros vaisseau, tel qu'une artère fémorale, se rompt, le saignement sera très grave. Si vous n'arrêtez pas le sang, une personne mourra en quelques minutes. Peu importe où se produit la «fuite»: dans tous les cas, le risque de décès est très élevé.

Si un petit vaisseau ou un capillaire éclate, la situation peut évoluer de deux manières. Lorsqu'un navire se rompt dans le corps, un phénomène que nous connaissons tous apparaît - une ecchymose. C'est le sang accumulé dans le tissu sous-cutané. En règle générale, de telles blessures ne sont pas dangereuses et disparaissent d'elles-mêmes lorsque la paroi vasculaire est restaurée.

La situation est bien pire si un petit vaisseau se brise dans le cerveau. Les cellules du système nerveux, et du cerveau en particulier, sont très sensibles. Même une petite quantité de sang versé entraîne leur mort. C'est ce qui se passe avec les accidents vasculaires cérébraux hémorragiques et les hématomes cérébraux. La partie du cerveau dans laquelle le sang entre meurt. En conséquence, les fonctions dont elle était responsable sont violées.

La récupération du tissu nerveux étant très lente, les fonctions perdues risquent de ne jamais retrouver leur niveau de développement précédent.

Non seulement les artères, mais aussi les veines peuvent en souffrir. Ils ne se rompent presque jamais, car la vitesse du flux sanguin est beaucoup plus faible que dans les artères. Mais ils peuvent pathologiquement augmenter en volume et former des nœuds, ce qui se produit avec les varices . Dans ce cas, le flux sanguin change, il s'accumule dans les veines dilatées, ce qui entraîne la formation d'un œdème.

La situation la plus dangereuse se développe avec les varices de l'œsophage. Le processus pathologique conduit à un amincissement de leurs parois, de sorte qu'une charge accrue (par exemple, avec des vomissements) peut conduire à une rupture des veines et à la survenue d'un saignement interne important.

Pour éviter toutes ces conséquences désagréables et potentiellement mortelles, il est nécessaire de maintenir la santé vasculaire et de les soigner tout au long de la vie.

Comment détecter les problèmes vasculaires?

Pour comprendre que vos vaisseaux ont besoin d’aide, il n’est pas nécessaire d’attendre les manifestations lumineuses de leur pathologie. Il y a des signes que l'on peut remarquer beaucoup plus tôt:

  • maux de tête et vertiges fréquents;
  • fatigue, faiblesse, apathie;
  • sensibilité aux intempéries;
  • bourdonnement dans les oreilles;
  • des ondulations et des scintillements de "mouches" devant les yeux;
  • mauvais sommeil;
  • essoufflement, même avec un léger effort physique;
  • une sensation de lourdeur et de pression dans le coeur;
  • somnolence et léthargie pendant la journée, même si vous avez bien dormi;
  • mains et pieds froids même par temps chaud;
  • engourdissement et fourmillements dans les doigts des membres supérieurs et inférieurs;
  • sensation de lourdeur dans les jambes;
  • crampes aux jambes;
  • gonflement.

Si un ou plusieurs de ces symptômes vous dérangent périodiquement, vous devez prendre d'urgence des mesures préventives.

Comment prendre soin des navires?

Afin de maintenir la santé des vaisseaux sanguins, il est nécessaire de renforcer leurs parois. Cela peut être fait avec quelques méthodes simples et accessibles à tous.

L'un des moyens les plus efficaces de prévenir les maladies vasculaires consiste à utiliser une douche à contraste. L'eau chaude dilatera les vaisseaux et l'eau froide, au contraire, les rétrécira. Un tel entraînement préservera l'élasticité de la paroi vasculaire. De plus, la procédure améliore le métabolisme et les échanges gazeux. Le meilleur moment pour une douche de contraste est le matin. Commencez la procédure avec de l'eau tiède, puis augmentez sa température jusqu'à la limite tolérable. Après cela, passez à l'eau froide, en baissant son degré. Répétez la rotation 5 à 6 fois. Terminez la procédure avec de l'eau froide.

Une bonne nutrition joue un rôle tout aussi important dans la prévention des maladies vasculaires. Il est nécessaire d’ajouter au régime des aliments riches en vitamines C et PP, ainsi qu’en potassium. Ces substances sont présentes en quantité suffisante dans les choux, les carottes, les poivrons, les radis, les betteraves, les pommes, les agrumes, les bananes et d'autres fruits et légumes. Les légumes verts et le sarrasin sont également utiles.

L'éducation physique soutient également les parois des vaisseaux sanguins en bon état. Exercez-vous chaque matin sans vous surcharger. Marcher plus, nager si possible. Un bon effet est donné par cardio training sur tapis roulant, entraîneur de vélo. Mais ils ne conviennent pas à tout le monde. Par conséquent, avant de commencer les cours, un cardiologue doit être consulté.

Le massage aide à améliorer l'état des vaisseaux sanguins. Pétrir vos membres régulièrement à la maison, mais ne pas appuyer trop fort sur la peau, sinon vous pourriez endommager les vaisseaux. Souviens toi! Avec les varices et la thrombose, le massage est contre-indiqué.

Toutes ces procédures n'apporteront de bons résultats que si elles sont effectuées régulièrement. Une autre condition de réussite est le rejet complet des mauvaises habitudes. Sinon, le tabagisme et l'abus d'alcool peuvent annuler tous vos efforts pour renforcer les vaisseaux sanguins.

Prenez soin de vos navires - et ils vous dureront très longtemps .