This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Attention! Les informations sont fournies à titre indicatif uniquement!
Avant de prendre, assurez-vous de consulter un médecin!
RÉPERTOIRE DU SITE UNIQUEMENT. PAS UNE PHARMACIE! Nous ne vendons pas de médicaments! Aucun!

Nutrition pour les patients subissant une gastrectomie


Régime alimentaire: repas toutes les 2,5 à 3 heures, en petites quantités, 6 à 7 fois par jour.
Recommandé:
Viande - variétés faibles en gras (poulet, bœuf, veau, dinde), de préférence bouillies et hachées, saucisses non grasses - médecin, saucisses laitières.
Poisson - variétés faibles en gras, hareng trempé.
La viande et le poisson légèrement frits après ébullition sont autorisés en l'absence de violations du foie et des voies biliaires, accompagnant une pancréatite.
Oeufs à la coque, omelettes.
Graisses - une petite quantité de beurre et d'huile végétale raffinée, de préférence dans les plats.
Produits laitiers - fromage cottage, plats de caillé, kéfir, yaourt, fromage, crème sure comme assaisonnement.
Légumes - carottes, betteraves, courgettes, Ukva, tomates, bouillies ou cuites. Pommes de terre, chou blanc (meilleure choucroute) en quantité limitée.
Soupes - légumes, fruits, muqueuses. Les soupes sur bouillon de viande sont autorisées en l'absence de maladies concomitantes du foie, du pancréas et des voies biliaires.
Plats et accompagnements à base de céréales - sarrasin, avoine, riz, casseroles et céréales, mieux visqueux sur le lait en deux avec de l'eau ou sur l'eau.
Fruits - les pommes sont molles, non acides, les abricots, les prunes non acides, la gelée de baies.
Boissons - thé, thé au lait, bouillon d'églantier, pomme, mandarine, jus de tomate.
Limiter de manière significative: lait entier, café, cacao, sucre, miel, confiture, gelée.
Exclure: les aliments frits, la viande grasse (agneau, porc, canard, oie), les graisses (sauf le beurre et l'huile végétale), les viandes fumées, les saucisses grasses, les épices, les champignons, toutes sortes d'aliments en conserve, la crème glacée, les produits à la crème, les boissons alcoolisées, produits à base de farine sucrée et cuite (crêpes, crêpes, gâteaux, tartes, biscuits au beurre).
La première année après l'opération, le régime alimentaire doit être strictement observé, il y a 1/2 portions de l'habituel, sous forme de chaleur. Avec les troubles dyspeptiques (régurgitation, amertume dans la bouche, diarrhée, etc.), la quantité de graisse est limitée.
En cas de complications après résection de l'estomac (anastomosite, gastrite, syndrome de dumping, œsophagite, anémie), la technologie de cuisson permet une plus grande économie mécanique: les plats sont écrasés, semi-liquides, bouillis dans l'eau ou cuits à la vapeur. Avec le syndrome de dumping, il est conseillé de s'allonger au lit ou de s'allonger sur une chaise après avoir mangé pendant 30 minutes après avoir mangé. Avec l'œsophagite et les troubles de la déglutition, le dernier repas 2 à 3 heures avant le coucher, après avoir mangé, vous ne pouvez pas vous coucher pendant 40 à 45 minutes, manger debout ou assis sans vous pencher en avant.