This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Attention! Les informations sont fournies à titre indicatif uniquement!
Avant de prendre, assurez-vous de consulter un médecin!
RÉPERTOIRE DU SITE UNIQUEMENT. PAS UNE PHARMACIE! Nous ne vendons pas de médicaments! Aucun!

Description du médicament: Kanamycine (Kanamycine)

CANAMICINE (Kanamycinum).

Substance antibactérienne produite par le champignon rayonnant Streptomyces kanamyceticus par d'autres organismes apparentés.

Désigne les antibiotiques du groupe des aminosides.

O-3-amino-3-désoxy-a-D-glucopyranosyl- (1-> 6) -O- [6-amino-6-désoxy-a - D-glucopyranosyl- (1 -> 4) -2-désoxy -D- streptamine:

Synonymes: Cantrex, Carmicina, Cristalomicina, Enterokanacin, Kamaxin, Kamynex, Kanacin, Kanamytrex, Kanoxin, Kantrex, Resitomycin, Tokomicina, Yapamicin, etc.

La kanamycine est un antibiotique à large spectre. Il a un effet bactéricide sur la plupart des micro-organismes à Gram positif et à Gram négatif, ainsi que sur les bactéries résistantes aux acides (y compris mycobacterium tuberculosis). Il agit sur les souches de Mycobacterium tuberculosis résistantes à la streptomycine, au PASK, à l'isoniazide et aux antituberculeux (à l'exception de la florimycine). Efficace, en règle générale, contre les micro-organismes résistants à la tétracycline, à l'érythromycine, au chloramphénicol, mais pas contre les autres médicaments du groupe néomycine (résistance croisée).

Il n'affecte pas les bactéries anaérobies, les champignons, les virus et la plupart des protozoaires.

Disponible en deux sels: sulfate de kanamycine (monosulfate) pour administration orale et sulfate de kanamycine pour usage parentéral.

Le monosulfate de kanamycine (monosulfas de kanamycine) est une poudre cristalline blanche, inodore et insipide. Facilement soluble dans l'eau, pratiquement insoluble dans l'alcool. Il est stable dans les solutions d'alcalis.

Le sulfate de kanamycine (Kanamycini sulfas) est une poudre blanche ou une masse poreuse. Très soluble dans l'eau.

L'activité de la kanamycine est exprimée en quantités pondérales ou en unités d'action (U); 1 unité correspond à l'activité de 1 µg de kanamycine A (base).

Avec une administration intramusculaire, la kanamycine pénètre rapidement dans le sang et y reste à une concentration thérapeutique de 8 à 12 heures; pénètre dans le liquide pleural, péritonéal, synovial, la sécrétion bronchique, la bile. Normalement, le sulfate de kanamitsa ne traverse pas la barrière hémato-encéphalique, mais avec l'inflammation des méninges, la concentration du médicament dans le liquide céphalo-rachidien peut atteindre 30 à 60% de sa concentration dans le sang.

L'antibiotique traverse le placenta. La kanamycine est excrétée principalement par les reins (dans les 24 à 48 heures). En cas d'insuffisance rénale, l'excrétion ralentit. L'activité de la kanamycine dans l'urine alcaline est significativement plus élevée que dans l'urine acide. Lorsqu'il est pris par voie orale, le médicament est mal absorbé et excrété principalement avec des matières fécales inchangées. Il est également mal absorbé par inhalation sous forme d'aérosol, tout en créant une concentration élevée dans les poumons et les voies respiratoires supérieures.

Le sulfate de kanamycine est utilisé pour traiter les maladies purulentes-septiques sévères (septicémie, méningite, péritonite, endocardite septique), les maladies infectieuses et inflammatoires du système respiratoire (pneumonie, empyème pleural, abcès pulmonaire, etc.)