This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Attention! L'information est pour référence seulement!
Avant de prendre, assurez-vous de consulter un médecin!
SITE UNIQUEMENT ANNUAIRE. Pas une pharmacie! Nous ne vendons pas de médicaments! Aucun!

Description du médicament: Phénamine (Phenaminum)

Phenaminum (Phenaminum). sulfate de d, l-1-phényl-2-aminopropane; ou sulfate de d, l-b-phénylisopropylamine.

Synonymes: Aktedrin, Alentol, Amphamine, Amphedrine, Amphethamini sulfas, sulfate d'amphétamine, sulfate de benzédrine, benzpropamine, Euphodyn, Isoamin; Ortedrine, Psychedrin, Psychoton, Racephen, Raphetamin, Sympamin, Sympatedrine, etc.

Poudre cristalline blanche au goût amer. Soluble dans l’eau (1:20 à froid, 1: 3 à chaud), légèrement soluble dans l’alcool.

La phénamine est un composé synthétique dérivé de phénylalkylamine. Par sa structure chimique et certaines propriétés pharmacologiques (principalement par son effet sur les parties périphériques du système nerveux sympathique), il est proche des médicaments du groupe de l'adrénaline.

Par sa structure, il diffère de l'adrénaline et de la noradrénaline par l'absence d'hydroxyles dans le cycle aromatique et la chaîne aliphatique, ce qui lui confère une plus grande résistance et permet en outre de surmonter facilement la barrière hémato-encéphalique; la nature ramifiée de la chaîne aliphatique (la présence d'un groupe méthyle en position a par rapport au groupe amino) protège sa molécule contre la désamination oxydative par la monoamine oxydase.

En raison de la persistance dans le corps, les effets de la phénamine sont persistants et apparaissent lorsqu’ils sont pris par voie orale.

La phénamine est un puissant stimulant du système nerveux central. L'effet stimulant du médicament est largement associé à son effet sur la partie de la tige du cerveau.

Dans le mécanisme d'action neurochimique de la phénamine, sa capacité à induire la libération de terminaisons nerveuses présynaptiques de noradrénaline et de dopamine à partir de granules et à stimuler ainsi les récepteurs noradrénergiques centraux et, dans une plus large mesure, dopaminergiques joue un rôle important. Il a également un léger effet inhibiteur sur l'activité de la monoamine oxydase et inhibe l'absorption neuronale inverse de la dopamine et de la noradrénaline.

La phénamine a également une activité adrénergique périphérique (stimule les récepteurs adrénergiques a et b); il provoque un rétrécissement des vaisseaux périphériques, une augmentation des contractions cardiaques, une augmentation de la pression artérielle, un relâchement des muscles des bronches, des pupilles dilatées. Ces effets sont plus durables, mais moins prononcés qu'avec l'adrénaline.

Avec le bon dosage, la phénamine, renforçant les processus d'excitation du système nerveux central, réduit la sensation de fatigue, a un effet stimulant général, qui se traduit par une amélioration de l'humeur, une sensation de sursaut de force et de vigueur, une amélioration des performances et une réduction du besoin de sommeil.

La phénamine et ses analogues affaiblissent et raccourcissent le sommeil causé par les somnifères et les médicaments, et sont donc parfois appelés amines de réveil.

Le médicament a une activité anorexigénique, c'est-à-dire réduit l'appétit et favorise l'apparition plus rapide d'un sentiment de satiété.

La phénamine a longtemps été considérée comme l’un des principaux psychostimulants.