This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Attention! L'information est pour référence seulement!
Avant de prendre, assurez-vous de consulter un médecin!
SITE UNIQUEMENT ANNUAIRE. Pas une pharmacie! Nous ne vendons pas de médicaments! Aucun!

Description du médicament: Aldesleukine (Aldesleukine)

ALDESLEYKIN (Aldesleukine).

Analogue (humain) recombinant de l'interleukine-2 (obtenu à l'aide de la chaîne génique de la inteoleukine-2 Escherichia coli). Lymphokine.

Protéine contenant 133 résidus d’acides aminés. 125-L-sérine-2-133-interleukine-2. C 690 H 1115 N 177 O 203 S 6 (15 600 daltons).

Synonyme: Proleukine, Proleukine.

Il a un effet immunomodulateur et antitumoral. En tant qu’immunomodulateur, il active la défense endogène de l’organisme, il favorise la conversion des lymphocytes T, des cellules tueuses activées par les lymphokines et des lymphocytes filtrant les tumeurs en cellules tueuses aux effets antitumoraux. Il exerce également un effet interféronogène: il stimule la formation d'interféron gamma, ainsi que de facteur de nécrose tumorale.

Il est principalement utilisé pour le cancer du rein (avec métastases) et le mélanome.

Attribuer goutte à goutte par voie intraveineuse à la vitesse de 1 mg / m 2 par jour; administré en perfusion continue sur 5 jours; puis, après une pause de 2 à 6 jours, la perfusion est répétée pendant 5 jours (un cycle d'induction). Après 3 semaines, le cycle est répété. En fonction de l'efficacité et de la tolérabilité, jusqu'à 4 cycles sont effectués.

La solution est préparée ex tempore. 1,2 ml d’eau pour injection est injecté dans le flacon de médicament et agitez-le doucement (sans le secouer) jusqu’à dissolution complète. Pour les perfusions, la solution résultante a été diluée dans une solution de glucose à 5% (500 ml). Une solution à 0,1% d’albumine humaine peut être ajoutée à la solution de glucose.

Lors de l’utilisation du médicament, divers effets secondaires sont possibles: hypotension artérielle, arythmies, exacerbation de l’angine de poitrine, troubles de la coagulation du sang, thrombose, oligurie, céphalées, symptômes dyspeptiques, altération de la fonction des poumons, du foie et des reins, myalgie, arthralgie, réactions convulsives, discours et mémoire. vision, thrombocytopénie, leucopénie, anémie, etc. Le traitement doit être effectué sous surveillance médicale étroite.

Contre-indications: stades avancés du cancer, métastases multiples, maladies cardiovasculaires graves, prédisposition à des réactions convulsives, leucopénie, thrombocytopénie, insuffisance respiratoire, maladies infectieuses et auto-immunes, grossesse, allaitement.

Forme de libération: solution injectable en poudre lyophilisée dans des flacons de 1,2 mg (18 000 000 UI / kg).

Stockage: liste A.