This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Attention! Les informations sont fournies à titre indicatif uniquement!
Avant de prendre, assurez-vous de consulter un médecin!
RÉPERTOIRE DU SITE UNIQUEMENT. PAS UNE PHARMACIE! Nous ne vendons pas de médicaments! Aucun!

Description du médicament: Paclitaxel (Paclitaxel)

PACLITAXEL (Paclitaxel).

Une substance d'origine naturelle (C 47 H 51 NO 14 ) est un diterpénoïde à noyau tricyclique complexe "taxane".

Synonymes: Abitaxel, Intaxel, Mitotax, Taxol, Yutaxan, Intaxel, Taxol, Yewtaxan.

Isolé pour la première fois en 1971 sur l'écorce de l'if Taxus brevifolia. Actuellement, ils sont également préparés de manière semi-synthétique et synthétique. Une modification chimique de la molécule de paclitaxel a créé un docétaxel (taxotère) proche de lui, qui a une activité légèrement plus élevée.

Poudre cristalline blanche ou presque blanche. Insoluble dans l'eau.

Selon le mécanisme d'action cytostatique, le médicament diffère des alcaloïdes de la vinca (vinblastine, vincristine et colchicine) en ce qu'il non seulement n'inhibe pas, mais stimule également la formation de microtubules.

Il est utilisé pour le cancer de l'ovaire (y compris la résistance aux préparations à base de platine), le sein, le poumon, l'œsophage et certaines autres tumeurs.

Attribuer par voie intraveineuse sous forme de perfusions prolongées (3 ou 24 heures) à des doses de 175-200 mg / m 2 (avec modes combinés - 135-150 mg / m 2 ) 1 fois en 3 semaines.

Une solution pour perfusion est préparée dans une solution de glucose à 5% ou une solution de chlorure de sodium isotonique (0,9%) à une concentration de 0,3 à 1,2 mg dans 1 ml.

Lors de l'utilisation du médicament, de la leucopénie ou de la neutropénie, une thrombocytopénie se développe relativement souvent; tachycardie possible, hypotension artérielle, arythmies, arthralgie, myalgie, nausées, vomissements, diarrhée, neuropathie périphérique, altération de la fonction hépatique, thrombose vasculaire mésentérique, encéphalopathie, paresthésie, alopécie, réactions allergiques.

Pour améliorer la tolérance, une sédation avec des glucocorticostéroïdes (dexaméthasone) et des antihistaminiques est recommandée.

Contre-indications: leucopénie, maladies infectieuses, altération de la fonction hépatique, cardiopathie ischémique, arythmies, grossesse, allaitement.

En cas de contact avec la peau, laver abondamment à l'eau et au savon.

Forme de libération: 0,6% de concentré pour perfusion en flacons de 5, 17 et 35 ml.

Stockage: liste B.