This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Attention! L'information est pour référence seulement!
Avant de prendre, assurez-vous de consulter un médecin!
SITE UNIQUEMENT ANNUAIRE. Pas une pharmacie! Nous ne vendons pas de médicaments! Aucun!

Description du médicament: Dihydroergotamine (Dihydroergotaminum)

Dihydroergotamine (Dihydroergotaminum).

Disponible sous forme de méthanesulfonate (mésylate).

Synonymes: Ditamine, Clavigrenin, Agit, Angionorm, Clavigrenin, Cornhidral; DH-Ergotamin, Diergotan, Dihydergot, mésilat de Dihydroergotamine, Dihytamin, Ditamin, Ergomimet, Ergovasan, Ikaran, Migretil, Migrifen, Tonopress, Vasogin, Verteblan, etc.

La principale propriété pharmacologique du médicament est une activité de blocage des récepteurs adrénergiques qui s'étend aux récepteurs 1 et 2.

Il est principalement utilisé pour la migraine, la maladie de Raynaud et d’autres troubles de la circulation périphérique.

Disponible pour l'administration orale sous la forme d'une solution contenant 0,002 g (2 mg) de méthanesulfonate de dihydroergotamine dans 1 ml, ainsi que de comprimés contenant 0,0025 g (2,5 mg) du médicament et pour l'injection en ampoules de 1 ml contenant 0,001 g (1 mg) du médicament.

Habituellement pris par voie orale par 10 à 20 gouttes (dans 1/2 tasse d'eau) 1 3 fois par jour. Dans les formes sévères, les migraines sont administrées immédiatement après les premiers signes de 1 ml par voie intramusculaire et, si nécessaire, ré-administrées à la même dose. Pour prévenir les migraines et les maux de tête d'origine vasculaire, prenez 1 comprimé (2,5 mg) ou 20 gouttes d'une solution à 0,2% (2 mg) 2 à 3 fois par jour matin et soir. La dose optimale est sélectionnée individuellement.

Lors de la prise du médicament à l'intérieur, des nausées, des vomissements, une faiblesse, une somnolence sont possibles, dans de rares cas - paresthésie, diarrhée. Avec l'administration parentérale et une sensibilité accrue, la possibilité d'une réaction collaptoïde doit être envisagée. Après une injection intramusculaire, le patient doit rester allongé pendant un certain temps.

Le médicament est contre-indiqué en cas d'hypotension, d'athérosclérose grave, de lésions organiques du coeur, d'angine de poitrine, d'altération du foie et des reins, chez les personnes âgées, pendant la grossesse et l'allaitement.

Méthode de libération: solution à 0,2% (2 mg dans 1 ml = 20 gouttes); Solution à 0,1% (1 mg) dans 1 ml d'ampoules; comprimés de 0,0025 g (2,5 mg).

Stockage: liste B. Dans un endroit sombre à une température ne dépassant pas + 25 ° C.