This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Attention! L'information est pour référence seulement!
Avant de prendre, assurez-vous de consulter un médecin!
SITE UNIQUEMENT ANNUAIRE. Pas une pharmacie! Nous ne vendons pas de médicaments! Aucun!

Description du médicament: Calcitrine (Calcitrinum)

Calcitrin (Calcitrinum).

Une préparation à base de calcitonine obtenue à partir des glandes thyroïdiennes de porc. Conçu pour une utilisation parentérale.

Produit sous forme d'une poudre blanche lyophilisée stérile. Les solutions aqueuses du médicament sont transparentes, incolores; pH 3, 0 - 6, O. L'activité est déterminée biologiquement et exprimée en unités d'action (UNITS). 1 mg du médicament contient au moins 60 unités.

Les indications d'utilisation sont les mêmes que pour la calcitonine.

La calcitrine est administrée par voie intramusculaire ou sous-cutanée. Le médicament est dissous dans de l’eau stérile pour injection juste avant son utilisation. Dès le début du traitement, déterminez la teneur en calcium dans le sang et effectuez également un test cutané: 1 unité de calcitrine dans 0,1 ml de solvant est injectée par voie intradermique. Les patients présentant des réactions cutanées sévères à la calcitrine (érythème intense, gonflement) ne sont pas traités.

Le médicament est administré une fois par jour tous les jours pendant un mois avec une pause tous les sept jours ou tous les deux jours pendant deux à trois mois. Le traitement commence à l'hôpital et se poursuit en clinique externe.

Les athlètes souffrant d'un remodelage osseux zonal pathologique, de patients présentant une cicatrisation tardive des fractures, dans les cas légers d'ostéoporose, atteints de maladies non endocriniennes nécessitant une utilisation prolongée de glucocorticoïdes, sont prescrits à une unité par jour.

En cas de lésions systémiques du squelette de gravité modérée, ainsi que d'ostéomyélite traumatique ou autre, le médicament est prescrit 2 à 3 unités par jour, en cas de formes sévères de lésions systémiques et focales du squelette, 5 unités par jour.

Une deuxième série d'injections est effectuée au plus tôt après 2 mois, pour les maladies d'intensité légère à modérée - généralement après 6 à 12 mois.

En plus de la calcitrine, il est recommandé de prescrire des préparations de calcium à l'intérieur (glycérophosphate de calcium ou gluconate de calcium, 4 à 6 g par jour).

Pendant le traitement par la calcitrine, des réactions allergiques au site d’injection, des bouffées de chaleur du visage et une augmentation de la pression artérielle sont possibles. Dans ces cas, faites une pause de traitement de 2 à 3 jours. L'apparition de réactions exprimées répétées nécessite l'arrêt du médicament.

L'introduction de calcitrine à fortes doses (plus de 5 unités par injection) peut être accompagnée de nausées, parfois de vomissements.

En cas de surdosage ou d'hypersensibilité du patient au médicament, des signes d'hypocalcémie (paresthésie, contraction musculaire) se développent, puis du gluconate de calcium est administré par voie parentérale.

Contre-indiqué en cas d'hypocalcémie, grossesse et allaitement.

Forme de libération: poudre lyophilisée stérile de 10 et 15 unités dans des flacons hermétiquement fermés.

Stockage: Liste B. Dans un endroit sec et sombre à une température ne dépassant pas + 20 ° C. La solution du médicament est conservée à une température de + 4 C pendant 5 jours maximum.

Il existe des preuves de l'utilisation de la calcitrine sous forme d'inhalation (1 à 2 unités dans 1 à 2 ml d'eau distillée; pour une série de 8 à 10 inhalations) pour la bronchite obstructive (en thérapie complexe).