This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Attention! L'information est pour référence seulement!
Avant de prendre, assurez-vous de consulter un médecin!
SITE UNIQUEMENT ANNUAIRE. Pas une pharmacie! Nous ne vendons pas de médicaments! Aucun!

Description du médicament: aprotinine (aprotinine)

APROTININE (aprotinine).

Synonymes: Gordox, Ingiprol, Ingitrile, Contrical, Pantripin, Trasilol, Traskolan, Contrical, Gordox, Ingiprolum, Ingitrilum, Pantrypinum, Trascolan, Trasylol.

Préparation à base d'antenzyme obtenue à partir des poumons ou du pancréas de bovins.

Inhibe les enzymes protéolytiques (trypsine, chymotrypsine, kallikréine et plasmine) dans le plasma sanguin.

En inhibant la plasmine, il réduit l'activité fibrinolytique du sang et a un effet hémostatique en cas de hépatopathie.

Selon les données modernes, dans la pancréatite aiguë, le processus d'activation des enzymes pancréatiques (trypsine, chymotrypsine, lipases, etc.) change. Dans des conditions physiologiques, ces enzymes se trouvent dans la glande sous une forme zymogène (inactive) et sont activées uniquement lors de l'entrée dans l'intestin. La violation des processus métaboliques et l'apparition de cytokinase (à la suite d'infections, de blessures, de formations de calculs, etc.) peuvent entraîner la libération d'enzymes activées dans les canaux pancréatiques, ce qui entraîne l'auto-digestion du tissu glandulaire, des hémorragies interstitielles, des œdèmes et d'autres.

Il est prescrit pour la pancréatite aiguë et chronique, la nécrose pancréatique, pour la prévention de l'autolyse pancréatique, lors d'opérations sur la membrane et les organes adjacents, en cas de risque de blessure.

Ils sont également utilisés pour les hémorragies hyperperfrinolytiques dues à l'hyperplasminémie, pour les chirurgies à cœur ouvert utilisant un pontage cardiopulmonaire.

Effets secondaires possibles: hypotension artérielle, tachycardie, nausées et vomissements (avec administration rapide), bronchospasme, hallucinations, psychoses, réactions allergiques, thrombophlébite au site d’injection.
Contre-indications: syndrome de coagulation intravasculaire disséminé (sauf pour la phase d'hypercoagulation), trimestres I et III de la grossesse, allaitement.

Incompatible avec les glucocorticoïdes et les solutions de perfusion contenant des acides aminés et des émulsions grasses; diminue l'activité de la streptokinase, de l'urokinase et de l'alteplase.

Pantripin (Pantrypinum). L'aprotinine est obtenue à partir du pancréas de bovin.

Poudre lyophilisée jaune. Soluble dans l'eau

L'activité de la pantripine est déterminée par une méthode biologique en fonction de sa capacité à réduire l'activité de la trypsine. 1 g du médicament contient au moins 650 unités.

Il est utilisé pour traiter la pancréatite aiguë et la rechute de la pancréatite chronique, pour prévenir la pancréatite lors d'opérations de l'estomac et des voies biliaires, en cas de risque de lésion du pancréas.

Il faut garder à l’esprit que, dans les cas graves, l’utilisation du médicament ne remplace pas une intervention chirurgicale.

Entrez par voie intraveineuse. Dans les formes sévères de pancréatite, 100-125 unités sont introduites simultanément dans 10 à 20 ml de solution de glucose à 5% ou de solution isotonique de chlorure de sodium.