This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Attention! Les informations sont fournies à titre indicatif uniquement!
Avant de prendre, assurez-vous de consulter un médecin!
RÉPERTOIRE DU SITE UNIQUEMENT. PAS UNE PHARMACIE! Nous ne vendons pas de médicaments! Aucun!

Description du médicament: Polyglucine (Polyglucinum)

POLIGLYUKIN (Polyglucinum).

Une solution stérile à 6% de la fraction de poids moléculaire du dextrane partiellement hydrolysé (polymère de glucose) dans une solution de chlorure de sodium isotonique. Obtenu par hydrolyse de dextrane natif synthétisé à partir de saccharose avec la participation d'une souche spécifique de bactérie Leuconostoc mesenteroides.

Liquide transparent, incolore ou légèrement jaunâtre. Le poids moléculaire relatif moyen de 60 000 + 10 000; viscosité relative 2, 8 4, 0; pH 4, 5 - 6, 5.

Un produit aux propriétés similaires est fabriqué à l'étranger sous les dénominations: Dextravan, Exrandx; Masrodex et al.

La polyglukine est un médicament antichoc remplaçant le plasma ayant des effets hémodynamiques. En raison du poids moléculaire relatif relativement élevé proche de celui de l'albumine sanguine, la polyglucine pénètre lentement à travers les parois vasculaires et, lorsqu'elle est introduite dans la circulation sanguine, y circule pendant une longue période. En raison de la pression osmotique élevée, qui est environ 2,5 fois la pression osmotique des protéines plasmatiques, la polyglucine retient le liquide dans la circulation sanguine, exerçant ainsi un effet hémodynamique.

La polyglukine augmente rapidement la tension artérielle en cas de perte sanguine aiguë et la maintient à un niveau élevé pendant une longue période. Le médicament est non toxique, excrété principalement par les reins (environ 50% le premier jour). Une petite quantité est déposée dans le système réticulo-endothélial, où elle se décompose progressivement en glucose. Le médicament n'est cependant pas une source de glucides.

La polyglucine est utilisée à des fins prophylactiques et thérapeutiques en cas de choc traumatique, chirurgical et de brûlure, de perte de sang aiguë, de choc résultant d'une intoxication, d'une septicémie, etc.

Le médicament est administré par voie intraveineuse, avec une perte de sang aiguë et intra-artérielle. Le taux d'administration est déterminé par l'état général du patient, le niveau de pression artérielle, le pouls et l'hématocrite.

En cas de choc développé, la polyglucine est administrée par voie intraveineuse, généralement de 400 à 1200 ml par perfusion (et si nécessaire jusqu'à 2000 ml). Avec une augmentation de la pression artérielle à un niveau proche de la normale, ils passent à l'administration goutte à goutte. Avec une perte de sang de plus de 500 ml et une anémisation sévère du patient, l'introduction de polyglucine avec transfusion sanguine est combinée.

Afin d'éviter les chocs pendant les opérations, la polyglucine est administrée goutte à goutte; en cas de baisse de la pression artérielle, ils passent en administration par jet. En cas de forte diminution de la pression (inférieure à 60 mm Hg. Art.), L'administration intra-artérielle du médicament est recommandée (jusqu'à 400 ml). Dans la période postopératoire, l'administration en goutte-goutte de polyglucine est un moyen efficace de prévenir le choc postopératoire. Les enfants sont prescrits à raison de 10 à 15 ml pour 1 kg de poids corporel.

Pour le traitement du choc des brûlures, jusqu'à 2000 - 3000 ml du médicament sont administrés dans les 24 premières heures et jusqu'à 1500 ml dans les 24 heures suivantes. Dans les 24 premières heures, les enfants sont prescrits 40-50 ml pour 1 kg de poids corporel, le lendemain - 30 ml / kg.