This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

§ 10 Schémas de connexion.

Les compteurs sont connectés au réseau de deux manières: directement au réseau (compteurs à connexion directe) et par des transformateurs de courant et de tension.

Schéma de raccordement du compteur monophasé
Fig. 1 Schéma de câblage du compteur monophasé.



Fig. 2 Schéma de connexion directe des compteurs CP4-I679 avec des courants nominaux de 20 A ou plus à un réseau à trois et quatre fils.



Fig. 3 Schéma de connexion directe des compteurs CP4-I678 avec des courants nominaux de 20 A ou plus dans un réseau à trois et quatre fils.


Schéma d'abonnement pour compteur CA3-I677
Fig. 4 Schéma de connexion directe des compteurs de type CA3-I677 avec des courants nominaux de 20 A sur un réseau à trois fils.


Schéma de connexion du compteurSchéma de câblage
Fig. 5 Schéma de câblage pour les types de compteurs СР4У-И673М et СР4У-И679 avec des courants nominaux de 1, 5А via des transformateurs de courant quelconques vers un réseau à quatre et à trois fils.


Raccordement de transformateurs de tension et de courant
Fig. 6 Schéma de câblage pour les types СР4У-И673М et СР4У-И679 avec des courants nominaux de 1, 5А via des transformateurs de courant et de tension vers le réseau à trois fils.

Il convient de noter que les compteurs à induction font tourner leur disque plus rapidement lorsqu'ils sont correctement connectés. Les compteurs (en particulier lors de l’utilisation de transformateurs de courant et de tension) ont bien plus de raisons de tourner plus lentement que nécessaire:

  • Les transformateurs de courant peuvent être confondus (au lieu de 3 pièces 300/5, il y a 2 pièces 300/5 et une 600/5). Cependant, un transformateur avec un coefficient inférieur peut être installé, puis le compteur tournera plus vite (bien que dans ce cas, la probabilité que ce transformateur de courant brûle augmente en cas de surcharge), et il est très facile de confondre - surtout sur les anciennes plaques si vagues que même sur le transformateur retiré avec une lampe et avec une loupe, il n'est pas toujours possible de voir ce qui est écrit dessus. Et dans le panneau électrique, quelque part en dessous, il est complètement irréaliste de voir. Nous devons traîner toute une série d'appareils.
  • Le début et la fin de l’un des transformateurs de courant peuvent être confondus, puis les 2 phases seront tournées vers l’avant et une vers l’arrière (bien que le compteur suivra à la fin, bien que moins que prévu)
  • Les phases dans le compteur peuvent être confondues. C'est-à-dire qu'un transformateur de courant de la phase A est connecté au compteur à l'entrée 1 et que la tension provient de la phase B. Ceci est généralement facilement détecté - le compteur se secoue.
  • Possibilité de non-contact ou de rupture d'un des transformateurs de courant. Ensuite, la charge de l'une des phases ne sera pas prise en compte.

Et si vous vous écartez un peu, il n’est pas toujours facile pour un électricien expérimenté de passer à une pile de fils, en particulier lorsque le panneau est recouvert de 3 à 4 mètres. En ce sens, les solutions électroniques sont bonnes, car si quelque chose est mal connecté, elles jurent immédiatement (c’est-à-dire qu’elles transmettent un message d’erreur), mais elles restent chères, même pour les entreprises industrielles.