This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Règles approuvées par le décret n ° 307.306 du gouvernement de la Russie

  (Règlement approuvé par le décret n ° 307,306 du gouvernement de la Russie)

Les décisions du gouvernement russe n ° 307 et n ° 306 du 23 mai 2006 ont approuvé les "règles relatives à la fourniture de services publics aux citoyens" et "l'établissement et la fixation de normes pour la consommation de services publics" qui ont marqué le début de changements dans le travail des organisations de fourniture et de transport d'énergie. Dans cet article, nous allons essayer de discuter des aspects les plus controversés de ces règles.

Termes importants utilisés dans le texte de la décision:

"Norme d' utilisation des services publics " - le volume mensuel (quantité) de ressources de services publics consommés par le consommateur, utilisé pour déterminer le montant des paiements de services publics en l'absence de dispositifs de mesure individuels communs (résidentiels), ainsi que dans les autres cas spécifiés dans les présentes règles;

"dispositif de mesure collectif (commun)" - outil de mesure utilisé pour déterminer la quantité (quantité) de ressources de services publics classées dans un immeuble à appartements;

"compteur commun (appartement)" - outil de mesure utilisé pour déterminer la quantité (quantité) de consommation de ressources de services publics dans un appartement communal;

"dispositif de mesure individuelle" - outil de mesure utilisé pour déterminer le volume (quantité) de consommation de ressources de services publics par les consommateurs résidant dans le même quartier d'habitation d'un immeuble d'appartements ou dans un immeuble d'habitation;

"organismes agréés" sont les autorités locales, dans les villes d'importance fédérale, Moscou et Saint-Pétersbourg sont les autorités nationales de la Fédération de Russie et, en ce qui concerne les services de fourniture d'électricité et de gaz, les autorités nationales de la Fédération de Russie.

Et maintenant des extraits intéressants des règles.

Iii. La procédure de calcul et de paiement des factures de services publics 16. En présence de compteurs individuels (communs) dans les locaux et en l’absence de dispositifs de mesure collectifs (communs), le montant de la facture de services publics s’appuie sur les indications de dispositifs de mesure individuels (communs). 19. quand en l'absence de compteurs collectifs (communs), communs (appartements) et individuels , le montant des factures de services publics dans les locaux d'habitation est déterminé: b) pour l'alimentation en eau froide, en eau chaude, le drainage et l'alimentation en électricité - conformément au sous-paragraphe 3 de la clause 1 de l'appendice N du présent règlement . Sauf stipulation contraire du contrat, le consommateur est considéré comme vivant temporairement dans le logement pendant la période dont la durée et le jour de commencement sont indiqués par le consommateur dans la notification adressée à l'entrepreneur, et les frais pour le consommateur vivant temporairement sont calculés proportionnellement au nombre de jours vécus. Dans ce cas, le contractant verse une fois par trimestre et, si le contrat le prévoit, une fois par an, le montant du paiement pour ces services publics est ajusté conformément au paragraphe 4 du paragraphe 1 de l'appendice N 2 du présent règlement;

CALCUL DU MONTANT DU PAIEMENT POUR LES SERVICES PUBLICS

1. En l'absence d'un ensemble collectif (immeuble commun), d'appareils de comptage communs et individuels dans une maison d'habitation ou un immeuble d'appartements, le montant des factures de services publics dans une zone résidentielle est déterminé dans l'ordre suivant: 3) le montant du paiement pour l'alimentation en eau froide, en eau chaude, l'évacuation de l'eau et l’alimentation (frottement) est déterminée par la formule:

P = n * N * T, (3) ky.i i j ky

où: n - le nombre de citoyens vivant (inscrits) dans le ième lieu de vie (appartement, immeuble résidentiel) (personnes); N est la norme de consommation du service public correspondant j (alimentation en eau froide, en eau chaude et en drainage, mètres cubes par mois pour 1 personne; pour l’électricité, kWh par mois pour 1 personne); T est le tarif correspondant à la ressource de service public correspondante, ky établi conformément à la législation de la Fédération de Russie (pour la distribution d'eau froide, la distribution d'eau chaude sanitaire et le drainage - RUB / mètre cube; pour la fourniture d'électricité - RUB / kW · heure); La norme utilisée dans le calcul est déterminée conformément aux règles d'établissement et de détermination des normes d'utilisation des services publics: 3. Les normes de consommation des services publics établies conformément à ces règles sont utilisées en l'absence de dispositifs de mesure et visent à déterminer le montant des factures de services publics. 4. Les normes de consommation des services publics sont approuvées par les organismes autorisés. Rappelons que les organismes habilités à approuver les normes de consommation d'électricité par les organismes visés par la définition sont désormais des organismes gouvernementaux des entités constitutives de la Fédération de Russie. C’est là que le premier problème se pose: auparavant, cette norme avait été approuvée par les gouvernements locaux. Certains chefs d’administration, sous la pression des parties intéressées, se sont déjà empressés d’annuler leurs décisions. Les nouvelles normes ne sont pas encore approuvées (combien de fois cela se produit chez nous).

Ii. Conditions pour l'établissement de normes pour la consommation de services publics 8. L'établissement de normes pour la consommation de services publics est effectué à l'initiative d'organismes ou d'organisations fournissant des ressources autorisés. Nous lisons plus loin: IV. Droits et obligations de l'artiste interprète ou exécutant

49. Le contractant est tenu de: e) en présence de dispositifs de mesure collectifs (bâtiment général), mensuellement, au cours de la dernière semaine du mois, de prendre leurs mesures et de s'inscrire dans le registre des indications des dispositifs de mesure collectifs (construction générale). À la demande du consommateur, dans un délai d'un jour ouvrable suivant le jour de l'appel, lui fournit le journal spécifié;

50. Le contractant a le droit: b) d’exiger l’entrée dans le logement qu’il ou ses représentants (y compris les secouristes) occupent à l’heure convenue avec le consommateur au préalable pour inspecter l’état technique et sanitaire du matériel de l’immeuble et procéder aux réparations nécessaires, ainsi qu’en cas de accidents - à tout moment; d) à l’heure convenue à l’avance avec le consommateur, mais pas plus d’une fois tous les six mois, vérifier l’exactitude de la lecture des dispositifs de mesure par le consommateur, leur état de santé et l’intégrité des scellés qu’ils contiennent;

V. Droits et obligations du consommateur

51. Le consommateur a le droit: d) d'assurer la sécurité des scellés sur les doseurs collectifs (bâtiment commun), communs (appartements) ou individuels ou individuels installés dans une zone résidentielle; e) permettre aux travailleurs et aux représentants du contractant (y compris les travailleurs des services d'urgence), aux représentants des organes de contrôle et de surveillance de l'État d'inspecter l'état technique et sanitaire du matériel de l'immeuble et d'effectuer les réparations nécessaires, ainsi qu'aux représentants du contractant (à y compris les secouristes) pour éliminer les accidents - à tout moment; e) à l'heure convenue à l'avance avec le contractant (pas plus d'une fois tous les 6 mois) pour assurer l'admission des lectures de compteurs généraux (à appartement) et individuels; Nous pensons que chaque travailleur de l’organisation de fourniture ou de transport d’énergie dans ces lignes voit une chose: la possibilité de manipuler les stations de mesure en toute impunité dans le but de «voler de l’électricité». Dans de telles conditions, il est très difficile de détecter le vol, mais il est impossible de l'attraper «en flagrant délit». En conséquence, gagner le tribunal contre le consommateur malhonnête ne fonctionne pas.

34. En cas de détection d'une connexion non autorisée au système de canalisations, réseaux, équipements, dispositifs et structures électriques destinés à la fourniture de services publics, l'exécutant (réseau connecté) est responsable de l'état technique et de la sécurité, le contractant a le droit de recalculer le montant du paiement pour les services publics consommés sans comptabilité appropriée au cours des 6 mois précédant le mois au cours duquel la commission de conformément aux paragraphes 19, 21 et 22 du présent Règlement jusqu’au jour de l’élimination des violations, inclus. La situation concernant les compteurs dont l'état de vérification a expiré a été clarifiée: 31. En cas de dysfonctionnement d'un compteur individuel (si le volume (la quantité) de consommation de ressources de service public dans une zone résidentielle est déterminé par plusieurs compteurs, puis au moins un dysfonctionnement du compteur) ou à l'expiration vérification établie par le fabricant, sauf dispositions contraires des lois en vigueur, ou en cas d’intégrité des scellés, les calculs sont effectués conformément aux paragraphes 19, 21 et 22. de ces règles.

Des modifications ont été apportées à la procédure de suspension ou de limitation de la fourniture des services publics: 80. Le contractant a le droit de suspendre ou de limiter la fourniture des services publics dans un délai d'un mois à compter de l'envoi d'un avertissement (notification) écrit au consommateur en cas de: a) paiement incomplet par le consommateur de services publics. Le paiement incomplet des services publics signifie que la dette du consommateur doit payer pour un ou plusieurs services publics au-delà de 6 frais mensuels, déterminés sur la base des normes d'utilisation des services publics et des tarifs en vigueur le jour de la restriction des services, à moins qu'il n'existe aucun accord sur le remboursement de la dette. , conclu par le consommateur avec l'artiste interprète ou exécutant, et (ou) en cas de non-respect des termes d'un tel contrat; Le terme de six mois est considérable. Et encore un point intéressant: les propriétaires de locaux dans un immeuble et les propriétaires d’habitations paient les volumes (quantité) d’eau froide, d’eau chaude, d’énergie électrique , de gaz et d’énergie thermique achetés auprès de l’organisme d’approvisionnement en ressources , ainsi que les services de traitement des eaux usées fournis, en fonction des indications des instruments. comptabilité établie à la frontière de réseaux appartenant à la propriété commune des propriétaires de locaux dans un immeuble d'appartements ou appartenant aux propriétaires d'immeubles résidentiels, avec infrastructure de systèmes utilitaires , Sauf disposition contraire de la législation de la Fédération de Russie. La quantité totale (quantité) d'eau froide et d'eau chaude consommée, d'énergie électrique, de gaz et d'énergie thermique, ainsi que les eaux usées attribuées, déterminées sur la base des indications de compteurs collectifs (communs) , sont réparties entre les propriétaires spécifiés de la manière prescrite au paragraphe 21 des présentes règles, et s'il existe des compteurs individuels ou communs (d'appartements) dans tous les locaux de l'immeuble, ils sont proportionnels à leurs lectures . En l’absence des appareils de mesure spécifiés, le montant de la taxe est calculé conformément aux dispositions du paragraphe 19 du présent Règlement. Ce sont les temps qui sont venus, ces règles vont prendre racine, si nous allons survivre et si nous "survivons" - nous verrons.