This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Prévisions pour le marché des systèmes d'exploitation mobiles

Selon les dernières estimations de Gartner, avant le début de 2014, des systèmes d'exploitation tels que Symbian et Android devraient dominer le marché des systèmes d'exploitation pour appareils mobiles. Le nombre estimé d'appareils mobiles avec des données de système d'exploitation parmi les terminaux mobiles vendus pour l'année sera d'environ 59,8%.

En raison des volumes de vente élevés des appareils Nokia et de la promotion active de ses appareils dans le segment budgétaire, le système d’exploitation Symbian restera le leader, mais d’ici la fin de la période, le système d’exploitation Android s’affirmera comme le leader. Les téléphones dotés du système d'exploitation Android pourraient, d'ici la fin de l'année, atteindre la deuxième place en popularité dans le monde.

Les experts prévoient que d'ici 2014, les plates-formes open source représenteront jusqu'à 60% du marché des smartphones. À leur tour, les plates-formes fermées telles que iOS et RIM augmenteront le nombre de ventes, mais le taux de croissance du revenu sera inférieur à celui du marché général et insuffisant pour accroître la part de marché.

Les analystes estiment que le marché mondial des systèmes d'exploitation mobiles est actuellement représenté par quatre acteurs principaux: Symbian, Android, Research In Motion et iOS. Effectuer des mises à jour pour ces systèmes d'exploitation (Apple iOS 4, BlackBerry OS 6, Symbian 3, Symbian 4 et Windows Phone 7), selon les experts, dynamisera davantage le marché des smartphones au cours du second semestre 2010 et du début de 2011.

Tableau 1. Prévisions de livraisons d'appareils mobiles (en milliers de pièces) avec le système d'exploitation installé aux utilisateurs finaux:

fournitures mobiles

Selon des prévisions antérieures, l' iPhone OS mobile pourrait perdre son leadership et passer à Android d'ici début 2012. Selon les analystes, le système d'exploitation Android dans 2 ans peut déjà être installé sur 75 millions d'appareils, et iOS, pour seulement 62 millions.

Ainsi, Android augmente sa part de marché de 19,4% (2,7% en 2009). La part d'Apple iOS ne sera que de 15,9% (13,8% en 2009). Pour Android, d'ici 2014, ce chiffre pourrait encore augmenter et atteindre 22,8%, et la part d'iPhone OS pourrait être réduite à 15,3%.

Selon les experts d’IDC, jusqu’en 2013, le système d’exploitation Symbian peut conserver son leadership, car le système d’exploitation Android de Google connaîtra la plus forte augmentation de part de marché.

Selon les experts, au cours des trois prochaines années, les achats mondiaux de smartphones atteindront 390 millions d'appareils, soit une augmentation annuelle de 20,9% de 2009 à 2013. La conséquence en sera que le marché des systèmes d’exploitation mobiles, une fois formé par des pionniers tels que BlackBerry, Symbian et Windows Mobile, commencera à s’orienter vers de nouveaux arrivants utilisant des normes open source (Android) et une interface et une navigation intuitives (Mac OS X). et webOS).

part de marché mondiale du système d'exploitation mobile

IDC prévoit que Symbian OS conservera sa position de leader jusqu'en 2013, principalement en raison de sa forte position sur le marché international de la société finlandaise Nokia. Android affichera un taux de croissance très rapide de sa part.

En 2008, le nombre d'utilisateurs d'Android n'était que de 690 000, mais selon les prévisions, jusqu'en 2013, le nombre total de livraisons d'appareils mobiles à partir de ce système d'exploitation pourrait atteindre 68 millions, soit 150% de la croissance de la part de marché. Les systèmes d'exploitation basés sur Linux vont progressivement perdre de leur popularité en raison de la pression exercée par un concurrent open source, Android. Palm webOS, malgré une croissance stable, occupera un créneau plutôt modeste, principalement en raison de l'accès limité aux appareils de divers opérateurs de télécommunications.

Le marché mondial des appareils mobiles convergés (smartphones) devrait connaître une croissance de 55,4% cette année par rapport à l'année dernière, en raison d'une demande plus forte que prévu pour ces appareils. Ce chiffre est supérieur de 10% à la prévision précédente d'IDC basée sur les données du suivi trimestriel du téléphone mobile dans le monde.

IDC s'attend maintenant à ce que les fournisseurs fournissent 269,6 millions d'unités cette année. appareils mobiles convergents contre 173,5 millions d’unités. l'année dernière. IDC améliore ses prévisions sur le fond de la sortie de plusieurs nouveaux modèles - BlackBerry Torch, EVO 4G et iPhone 4 - au cours des derniers mois.

"Le smartphone est un catalyseur de la résurgence du marché mondial de la téléphonie mobile cette année", écrit Kevin Restivo, analyste de recherche principal chez Mobile Phone Tracker d'IDC Worldwide Quarterly. «L’introduction de nouveaux produits et la reprise attendue de l’activité d’achat dans ce segment au second semestre de l’année vont pousser le marché bien au-dessus des attentes précédentes.»

Au cours du premier semestre de 2010, les fournisseurs ont fourni un total de 119,4 millions d’unités. appareils, soit 55,5% de plus qu’au premier semestre de 2009 (76,8 millions d’unités).

«Le marché mondial des smartphones continue de croître à un rythme rapide et la dynamique de la relation entre les systèmes d'exploitation mobiles continue de changer», écrit Ramon Llamas, analyste de recherche principal chez Mobile Devices Technology et Trends, IDC. - Des leaders de longue date parmi les systèmes d'exploitation - BlackBerry, Symbian et Windows Mobile - se préparent à sortir ou sont déjà sortis dans de nouvelles versions pour concurrencer les novices récents, Android et iOS. Les deux derniers ont suscité l’intérêt des consommateurs, leur ont pris des parts de marché sur l’ancienne garde et ont contribué à faire progresser le marché ».

"Android est un nouvel OS qui mérite une attention particulière tout au long de cette année et au-delà", écrit encore M. Llamas. - Les fournisseurs de téléphones ont commencé à passer à Android, car ce système d'exploitation leur permet de proposer leur propre approche de l'interface utilisateur du smartphone. En outre, les utilisateurs ont rapidement assimilé Android à iOS, grâce à la facilité d'utilisation et à la vitrine croissante des applications mobiles. Maintenant que HTC et Motorola ont pris le devant de la scène avec leurs modèles, d’autres constructeurs - Dell, Kyocera, LG Electronics et Samsung - contribueront également à la croissance du marché Android. "

L'accélération de la croissance dans le segment des smartphones contribuera à améliorer les performances du marché dans son ensemble cette année. IDC s’attend maintenant à ce que le marché de la téléphonie mobile dans son ensemble en 2010 connaisse une croissance de 14,1%, soit 1,5% de plus que lors de la prévision précédente. L'année dernière, le marché a connu une baisse de 2,8%, pour la première fois dans l'histoire du traqueur de téléphone portable.

Les perspectives pour 2011 semblent également très bonnes. Malgré l'incertitude de l'économie, le marché des smartphones devrait connaître une croissance de 24,5% en 2011. Cependant, cette croissance diminuera progressivement au cours de la période de prévision de cinq ans. Ainsi, en 2014, le marché ne devrait connaître qu'une croissance de 13,6%.

Cependant, beaucoup de joueurs ont suffisamment de place pour se développer. Aucun système d'exploitation mobile ne dominera comme Windows sur les ordinateurs personnels. «IDC pense que le marché prendra facilement en charge jusqu'à cinq systèmes d'exploitation mobiles au cours des cinq prochaines années», écrit M. Restivo. «Des cycles de remplacement plus courts et une multitude d'opportunités de mise à niveau d'un téléphone spécialisé à un smartphone signifient que le marché des systèmes d'exploitation mobiles restera fragmenté, mais très sain dans un avenir proche.»

Symbian conservera sa position de leader au cours de la période de prévision, avec une part de marché de 32,9% en 2014. Cependant, elle perdra sa part, principalement en faveur d’Android, qui devrait augmenter sa part plus rapidement que les autres au cours de cette période, augmentant ainsi sa part de marché. de 16,3% à 24,6%. On s’attend également à ce que Windows Mobile reprenne une partie de la part de marché perdue au cours des deux dernières années, et la part de BlackBerry restera relativement stable, tandis que la part d’iOS diminuera progressivement.