This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

BUSINESS - FOREX

Un marché est un endroit où les commerçants achètent et vendent des devises. En général, l'endroit où toutes les transactions ont lieu. Apprenons-en plus sur le marché des changes.
En général, le marché des changes, où la vente et l'achat de monnaie est un programme qui doit être téléchargé et installé avant de commencer à jouer.
Il y a beaucoup de plates-formes forex (programme de marché) sur lesquelles le jeu est joué. Le plus célèbre d'entre eux: TeamWox, MetaTrader 4 et MetaTrader 5. Toutes ces plateformes sont différentes et bonnes à leur manière.
Les devises sur le marché des changes sont: roubles, euros, dollars, hryvnia et autres devises, en général, leur nombre total d'environ 150 devises différentes.
Pour faire un grand profit de l'opération d'achat et de vente de volutes, vous devez l'acheter moins cher et vendre plus cher. Ou vendre plus cher et acheter moins cher. Et si vous avez acheté la monnaie pour cher et vendu pour pas cher, alors vous n'aurez aucun profit, seulement une perte. Par conséquent, avant de faire des transactions, vous devez en apprendre davantage sur le marché des changes autant que possible.
Certains commerçants sur le marché forex utilisent des programmes spéciaux qui les aident à négocier sur le marché des changes, en tirant plus de profit et en évitant les pertes. Un tel programme s'appelle un assistant. Avec son aide, vous pouvez éviter les transactions risquées et ne faire que les transactions qui vous apporteront des bénéfices. En général, un assistant est un script (programme), que même les traders écrivent parfois, créant ainsi une stratégie pour laquelle agit votre assistant.

Histoire du Forex

Forex (FOREX) - abréviation de anglais. FOReign EXchange, qui se traduit par "échange de devises internationales". Le terme Forex est utilisé pour désigner l'échange mutuel de devises librement convertibles, plutôt que l'ensemble des transactions de change. Le trading de forex sur des cibles peut être trading, spéculatif, hedging, régulating (interventions en devises des banques centrales).


Dans Runet, le terme Forex se réfère généralement exclusivement à la négociation spéculative par le biais des banques commerciales ou des centres de négociation, qui est menée avec l'utilisation de l'effet de levier, c'est-à-négociation de marge. Ceci est décrit plus en détail dans les sections «Participants sur le marché des changes» et «Forex comme un moyen de réaliser un bénéfice».


Histoire du Forex

Nous devons l'innovation au système monétaire jamaïcain, dont les principes ont été posés en mars 1973 sur l'île de la Jamaïque avec la participation des 20 États les plus développés du bloc non communiste. Un peu plus tard, en 1975, le président français Valéry Giscard d'Estaing et le chancelier allemand Helmut Schmidt (les deux anciens ministres des finances) invitèrent les chefs des autres grands États occidentaux à se réunir dans un cercle informel pour communiquer face à face. Le premier sommet du G8 s'est tenu à Rambouillet en 1975 avec la participation des Etats-Unis, de l'Allemagne, de la Grande-Bretagne, de la France, de l'Italie et du Japon (en 1976 le Canada rejoint le club et en 1998 la Russie). L'un des principaux sujets de discussion a été la réforme structurelle du système monétaire international.

Le marché des changes internationaux (FOREX) est apparu le 8 janvier 1976 lorsqu'un nouvel accord sur la mise en place du système monétaire international a été adopté lors de la réunion des ministres des pays membres du FMI à Kingston, en Jamaïque. Le système a remplacé le système monétaire de Bretton Woods d'après-guerre. Depuis lors, les taux flottants sont devenus le seul moyen d'échanger des devises.

Dans le nouveau système monétaire, le principe de la détermination du pouvoir d'achat de la monnaie a finalement été abandonné sur la base de la valeur de leur équivalent-or (le Gold Standard). L'argent des pays, participants à l'accord, a cessé d'avoir un contenu officiel en or. L'échange a commencé à se produire sur le marché libre à des prix libres. C'est ce principe qui a donné naissance au terme monnaie librement convertible (SLE).

La formation d'un système de taux flottants a conduit à trois résultats significatifs:

  • Les importateurs et les exportateurs ainsi que leurs structures bancaires ont été contraints de devenir des participants réguliers sur le marché des changes, car les variations des taux de change pourraient affecter la performance financière de leur travail, à la fois du côté positif et du côté négatif.
  • Les banques centrales ont la possibilité d'influencer les taux de change des monnaies nationales, affectant ainsi la situation économique du pays.
  • Les taux des monnaies nationales les plus liquides sont établis sur la base de la recherche de marché pour un point d'équilibre entre la demande actuelle et l'offre disponible, et chaque variation de l'offre et de la demande sur le marché entraîne un mouvement de change dans un sens ou dans l'autre.


  • Actuellement, le volume des transactions quotidiennes sur le marché FOREX est, selon diverses estimations, de 2 à 4 billions de dollars. Il n'y a pas de données exactes, car il n'y a pas d'obligation d'enregistrement obligatoire et de publication de toutes les transactions sur ce marché. Une partie de ce volume est fournie par la négociation de marge. Indépendamment de la nature et du but des transactions, un chiffre d'affaires journalier aussi important est une garantie de liquidité élevée de ce marché.

    Les participants du marché des changes

    Le Forex est un marché interbancaire international. Les opérations sont menées par un système d'institutions: banques centrales, banques commerciales, banques d'investissement, courtiers, caisses de retraite, compagnies d'assurance, sociétés transnationales, etc. Le volume d'un contrat avec l'offre réelle de monnaie le deuxième jour ouvrable 5 millions de dollars américains ou leur équivalent. Le coût d'un paiement de conversion est de 60 à 300 dollars. De plus, vous devrez payer jusqu'à 6 000 $ par mois sur le terminal interbancaire de négociation d'informations. En raison de ces conditions, de petites quantités ne sont pas converties au Forex. Pour ce faire, il est moins coûteux de faire appel à des intermédiaires financiers (une banque ou un courtier en devises) qui convertiront pour un certain pourcentage du montant de la transaction. Avec un grand nombre de clients et d'applications multidirectionnelles, les intermédiaires n'ont pas toujours besoin d'effectuer de véritables conversions via le Forex. Mais ils reçoivent toujours leurs commissions des clients. En raison du fait que toutes les demandes des clients ne pénètrent pas sur le marché Forex, les intermédiaires peuvent offrir à leurs clients des commissions nettement inférieures au coût des transactions directes sur le Forex. Dans le même temps, si vous supprimez des intermédiaires, le coût de la conversion au client final augmentera inévitablement!


    Les cotations de devises courantes sont utilisées pour un grand nombre de transactions, qui n'ont pas nécessairement de sortie directe sur le Forex. Un exemple est la variation du taux de change de la monnaie nationale, qui est obligé de maintenir les proportions de change entre les devises étrangères selon leurs proportions dans le Forex, même si l'offre / demande réelle dans le pays ne correspond pas aux tendances du Forex. Par exemple, s'il y a une offre euro excédentaire sur le marché intérieur, mais que le prix de l'euro par rapport au dollar augmente sur le marché Forex, la banque centrale devra également augmenter le prix plutôt que de réduire l'offre excédentaire sous pression.


    Un autre exemple frappant est le trading de devises spéculatives marginales, qui est axé sur la fixation des cours actuels du Forex, mais dans ses conditions passe sans livraison réelle. Presque tous les intermédiaires sur le marché des changes offrent non seulement des services de conversion directe pour les clients, mais aussi des opérations spéculatives avec un effet de levier. Dans la plupart des cas, la commission pour de telles opérations est encore plus faible que pour la conversion directe, parce qu'en raison de la nature massive et de la courte durée des transactions, la nécessité de conclure des contrats réels pour l'approvisionnement se pose encore moins. Très souvent, les frais de commission prennent la forme d'un écart - une différence fixe entre le prix d'achat d'une monnaie et le prix de vente en même temps. Dans la plupart des cas, une chaîne de courtiers forex est formée entre le forex et le spéculateur, dont chacun prend sa commission.


    Les opérations marginales peuvent conduire (mais pas nécessairement conduire) à l'émergence d'une réelle demande ou offre supplémentaire sur le marché des changes, notamment à court terme. Mais ils ne forment pas une tendance générale dans le mouvement des taux de change.


    Le Forex comme un moyen de faire du profit

    Dans RuNet, le terme Forex est généralement appelé non pas un système de change en général, mais uniquement des opérations spéculatives marginales à travers des banques commerciales ou des centres de transactions. Dans le même temps, la publicité avec des appels à «faire de l'argent sur le Forex» n'indique généralement pas de quoi il s'agit. Les gens ne sont généralement pas prévenus que cette activité n'est pas un «bénéfice», qu'il s'agit d'un type d'entreprise avec son capital de départ et ses risques inévitables. Et une entreprise avec un niveau de rentabilité plus élevé est toujours plus risquée. Dans la publicité, il n'est pas rapporté que l'utilisation de l'effet de levier entraîne non seulement une augmentation de la vitesse de l'augmentation de capital, mais aussi une augmentation multiple du risque de pertes. Il est offert de tout voir de vos propres yeux et l'essayer sur des comptes de formation avec de l'argent virtuel. Ces comptes "vivent" généralement de 2 à 4 semaines. Pendant ce temps, il n'est pas toujours possible d'observer toutes les situations possibles. La plupart des débutants ne voient en même temps que ce qu'ils veulent voir eux-mêmes - la facilité et la rapidité de l'augmentation des fonds. Les échecs sont vite oubliés: après tout, je suis un novice inexpérimenté, et de l'argent virtuel - "Je ne perds pas une vache". Les réussites inspirent et se souviennent bien: même un nouveau venu a réussi à «devenir riche» si rapidement, tout est si simple que vous pouvez commencer à faire des profits demain.

    Dans le même temps, il ne faut pas oublier que toute entreprise contient toujours la possibilité de profiter par accident. Profiter n'était pas de temps en temps, mais régulièrement et régulièrement, il nécessite une compréhension de la façon dont les spécificités d'un type particulier d'entreprise, et les lois économiques en général. Ce n'est que si ces lois et restrictions sont respectées que le négoce des devises en termes de risque et de rentabilité est comparable à tout autre commerce spéculatif, y compris sur les marchés boursiers ou des matières premières.

    Les déclarations sur les «investissements sur le marché Forex» suscitent des doutes. Forex n'est pas un bureau de change ou une autre plate-forme de négociation officielle avec des règles claires et le temps de travail. Les monnaies négociées (contrairement aux actions, aux lettres de change, aux obligations) n'ont pas de rendement indépendant, qui ne serait pas lié aux fluctuations des taux de change sur le marché des devises lui-même. Certes, il existe la possibilité de générer des revenus grâce à un échange positif. Mais le rendement garanti au niveau de 1-3 points par jour (environ 10-30 dollars sous le contrat pour le montant de 100'000) n'est pas comparable au risque de perdre de la monnaie à un taux de 100-200 points par jour (environ 1000-2000 dollars avec un contrat de 100 ' 000).