This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Astuce pour les conducteurs: c'est quand vous pouvez prendre le volant après un festin

Вывод алкоголя из крови

La conduite en état d'ébriété (conduite avec facultés affaiblies, conduite avec facultés affaiblies, conduite en état d'ébriété) entraîne la conduite d'un véhicule dont le taux d'alcoolémie dépasse les limites légales du pays.

Peut-être que toute personne qui, au moins une fois dans sa vie, a touché l'alcool, sait parfaitement ce qu'est l'ivresse alcoolique. Dans cet état, la réaction et la coordination des mouvements se détériorent considérablement. Beaucoup de décisions prises dans un tel état ne peuvent pas être simplement les décisions d'une personne intelligente.

Bien sûr, le temps passé dans un état de forte intoxication alcoolique n'est pas complètement remis à plus tard dans la mémoire - la plupart des gens oublient tout ce qui s'est passé. En outre, une personne ne peut pratiquement pas se contrôler, perdant de nombreuses qualités humaines. Et cela continue tant qu'il y a de l'alcool dans le corps humain. Au fil du temps, son nombre diminue et les capacités normales de la personne reviennent.

La période de retrait complet de l'alcool du sang

Il est compréhensible que beaucoup de gens s'intéressent à combien de temps le retrait de l'alcool du sang. En général, on pense que ces calculs peuvent être effectués selon la formule suivante: pendant une heure, de 90 à 130 milligrammes d'alcool par kilogramme de poids vif sont détruits .

Cependant, les femmes, comme vous le savez, sont moins résistantes à l'intoxication alcoolique. Par conséquent, le retrait de l'alcool dure beaucoup plus longtemps de leur corps, en règle générale, ils ont besoin de 20 pour cent de plus de temps pour se débarrasser d'une partie de l'alcool qu'un homme .

De plus, aucune table de production d'alcool n'est affichée sur Internet. Beaucoup prennent en compte le sexe, le poids d'une personne, la quantité d'alcool consommée et sa force.

Tout d'abord, l' influence de l'alcool sur le corps dépend de la susceptibilité génétique et de l'hérédité .

Le retrait de l'alcool du sang

Notez que la table contient des colonnes vierges spéciales dans lesquelles vous pouvez entrer vos propres indicateurs de temps. En passant, tous les chiffres du tableau sont pour les hommes, et pour les femmes le temps d'élimination de l'alcool est de 20% plus élevé en moyenne.

Naturellement, pour remplir le graphique vide, vous aurez besoin d'un dispositif spécial - un test d'alcool, avec lequel vous pouvez mesurer le niveau d'alcool dans l'air expiré. Néanmoins, en faisant une table similaire pour vous, vous aurez l'occasion de calculer clairement la quantité maximale d'alcool qui vous permettra de rester assis derrière le volant après les vacances.

Comment différentes concentrations d'alcool dans le sang affectent la capacité de conduire une voiture

Вывод алкоголя из крови

Et voici un bon exemple de la façon dont différentes concentrations d'alcool dans le sang affectent la capacité de conduire:

  1. 0,2-0,3 ppm d'alcool dans le sang ralentissent considérablement la réaction. Dans cet état, il est difficile d'estimer la vitesse de déplacement des sources lumineuses, la distance qui les sépare et leur taille.
  2. À 0,5-0,8 ppm, soit 1 litre de bière ou 120 ml de vodka, la fonction visuelle ralentit, les yeux s'adaptent lentement aux différents types d'éclairement et dans une moindre mesure perçoivent la couleur rouge.
  3. Une dose d'alcool encore plus importante rétrécit l'angle de vue, et le conducteur cesse complètement de contrôler ce qui se passe sur les côtés.
  4. En règle générale, la consommation de 2,5 litres de bière ou de 300 ml de vodka (1,2 pro mil) entraîne une perte totale de la capacité à gérer la voiture. Si d'autres ont de la chance, le conducteur irresponsable s'écrase dans un pilier tout en essayant de quitter l'alcool.
  5. La teneur en sang de 5 ou plus pour mille alcool est officiellement considérée comme une dose létale!

Comme vous le savez, l'alcool n'est pas éliminé du corps aussi rapidement qu'on le voudrait. Sur ce processus difficile peut aller de 4 à 16 heures, voire plus! Tout dépend du sexe de la personne, du poids, de la quantité de nourriture consommée et du métabolisme individuel.

Si, en buvant, les gens n'absorbent pas la nourriture, l'estomac reste vide, l'alcool n'y stagne pas, mais pénètre immédiatement dans les intestins, s'absorbe dans le sang et disparaît très rapidement. C'est, dans cette situation, une personne se saoule rapidement et tout aussi rapidement sobre.

Et si vous avez mangé une collation copieuse et que vous avez tout bu avec un verre d'alcool, l'alcool reste dans l'estomac avec la nourriture jusqu'à ce qu'il soit digéré. Autrement dit, le processus d'intoxication ne se produit pas si rapidement, et le temps d'élimination de l'alcool du corps augmente parfois.

Gardez à l'esprit: l'appareil de l'inspecteur de la police de la circulation analyse non pas le sang, mais l'air expiré. Il arrive qu'il n'y ait pas d'alcool dans le sang, mais il est déterminé dans l'air expiré. Si vous vous rincez la bouche avec de la vodka, par exemple, dans l'air expiré, l'alcool aura encore 20 minutes, il en va de même pour les médicaments contenant de l'alcool.

Tolérance en 0,2-0,3 ppm n'est pas un cadeau aux conducteurs négligents de l'état, mais seulement une occasion d'éviter les erreurs dans la détermination de la quantité d'alcool dans le corps.

Ayant pris même une dose symbolique d'alcool, vous ne pouvez pas conduire un véhicule catégoriquement! Ne commettez pas de crime et ne menacez pas votre vie et celle des autres.

Comment accélérer le retrait de l'alcool du corps

Вывод алкоголя из крови

Souvent, il ya des circonstances dans lesquelles une personne en état d'ébriété doit d'une manière ou d'une autre augmenter le taux de retrait de l'alcool du corps. Les circonstances pour cela peuvent être très différentes. Cependant, le résultat est un - une personne a besoin de retrouver ses capacités habituelles dès que possible. Cela comprend la coordination des mouvements, de la réaction, de la mémoire, de l'intelligence et d'autres capacités qu'une personne perd dans un état d'ébriété.

Bien sûr, il est plus sûr d'aller à l'hôpital. Les narcologistes mettent facilement le patient avec un compte-gouttes avec des solutions appropriées - glucose, solution saline et autres, permettant au corps de faire face rapidement au poison qui s'est infiltré dans le sang. Dans ce cas, le temps de sevrage de l'alcool est considérablement réduit - habituellement 4 à 8 heures suffisent.

En outre, il existe des méthodes folkloriques qui permettent un retrait rapide de l'alcool du corps. Tout d'abord, vous devez boire beaucoup d'eau. Il sera également utile de boire du jus d'orange ou de pamplemousse - ils contiennent une grande quantité de fructose, ce qui aide à stimuler le retrait de l'alcool du corps.

En général, il est utile de manger tous les aliments contenant de la vitamine C. Cela peut être l'acide ascorbique, le citron, les jus et bien d'autres. En outre, il n'endommage pas le charbon actif - 6-8 morceaux à la fois, deux ou trois fois par jour.

Si possible, vous devriez prendre un sauna ou un sauna. La stimulation de la transpiration vous permet de vous débarrasser rapidement du poison et de pénétrer dans le sang. Si un sauna ou un bain est inaccessible, vous pouvez simplement boire un thé sucré très chaud avec du citron et passer sous la couverture la plus chaude pour transpirer rapidement et efficacement. Cela permettra également de réduire le temps de retrait de l'alcool.

Il sera également utile de faire une petite décharge. Dans ce cas, le corps humain se réchauffe et commence à fonctionner beaucoup plus rapidement. Il est compréhensible que le temps de sevrage alcoolique soit nettement réduit.

Le mal de l'alcool est-il neutralisé si le retrait de l'alcool du corps est terminé?

Вывод алкоголя из крови

Beaucoup de gens, ayant bu la veille de l'alcool, ne souffrent que d'une seule pensée le lendemain: comment accélérer le retrait de l'alcool? D'une part, il est tout à fait compréhensible - se débarrasser du corps de la drogue, qui comprend l'alcool (et l'alcool est un médicament, qui est rapporté dans GOST 5964-82) est accompagné de sensations très douloureuses. C'est compréhensible, le corps a été gravement endommagé par une dose de choc de poison et essaie maintenant de signaler à son propriétaire le mal qui lui a été fait, en essayant de mettre en garde contre la répétition. Par conséquent, la façon de procéder à un retrait complet d'alcool présente un intérêt pour tout alcoolique, y compris «culturel», qui utilise «avec modération» et «en vacances».

Cependant, la première chose à s'inquiéter n'est pas comment se débarrasser de la douleur le plus rapidement possible. Pourtant, cette douleur n'est qu'une conséquence de la dévastation vraiment terrible qui s'est produite dans le corps. C'est à propos de ces dévastations et cela vaut la peine de s'inquiéter.

Pourtant, même lorsque l'alcool est complètement retiré du corps, son mal ne sera certainement pas neutralisé. Et le mal à l'alcool est vraiment terrible. Il suffit de rappeler que la consommation régulière d'alcool en petites quantités réduit la vie d'une personne pour une période de 5 à 20 ans. Autrement dit, une personne qui peut vivre 70 ans, boire deux verres de vodka, deux verres de vin ou une bouteille de bière chaque jour, perdra en moyenne 13 à 17 années de vie. En conséquence, il mourra à l'âge de 53-57 ans. Bien sûr, avant sa mort, il souffrait à peu près de diverses maladies (par exemple l'hépatite alcoolique), dont le tétaniseur à son âge et n'entend pas.

Il convient de noter que la consommation d'alcool provoque un coup terrible au cerveau d'une personne et de son foie. Ce sont ces organes qui ne sont pas accidentellement endommagés en premier lieu. Le foie essaye de neutraliser le poison qui a pénétré dans le sang, prenant un coup à lui-même. En conséquence, il semble que la personne «modérément potable» est dans la tombe à 45-50 ans, et parfois beaucoup plus tôt. Eh bien, le cerveau est simplement la structure la plus complexe et la plus subtile du corps humain. Il est compréhensible que c'est lui qui soit le plus gravement touché par la circulation de l'alcool dans le sang. Pour en savoir plus sur ce matériau, il suffit de conduire «n'importe quel effet de la grappe» dans n'importe quel moteur de recherche et en apprendre davantage sur les effets de l'alcool sur le cerveau.

Ainsi, le retrait de l'alcool ne devrait pas être le principal problème du "buveur modéré" alcoolique après avoir pris de l'alcool. Si l'effet est relativement facile à éliminer, alors il est presque impossible de se débarrasser des conséquences.

En général, réfléchissez-y. Qu'il soit nécessaire de consommer de l'alcool, de souffrir de douleurs et de ne penser qu'à une chose: comment se débarrasser de la douleur? Ou vaut-il la peine de choisir une vie longue, heureuse et saine, la naissance d'enfants sains et intelligents? Pourtant, chacun a bu un verre d'alcool aujourd'hui, réduit considérablement les chances d'obtenir tout cela à l'avenir. Pensez donc sérieusement: vaut-il le plaisir immédiat et très douteux de lui en donner toute sa vie? Après tout, le monde est si intéressant, passionnant et excitant! Alors n'est-il pas préférable de se débarrasser de l'alcojad conduisant aux maladies les plus graves afin de choisir une vie saine, excitante et longue?

Via takprosto.cc

C'est une infraction grave dans la plupart des pays du monde. La punition diffère d'un pays à l'autre; dans certains pays, elle dépend également du degré d'alcoolémie, de la durée du service ou de l'âge du conducteur et même du type de véhicule qui la contrôle (par exemple, un chauffeur d'autobus ivre sera puni beaucoup plus une voiture simple). En outre, la punition est beaucoup plus sévère, si à la suite de la conduite en état d'ébriété il y a des victimes. La punition peut consister en une amende combinée à l'emprisonnement (comme, par exemple, en France). Dans de nombreux pays, la gestion d'un bateau, d'un avion, d'un cheval et d'un vélo est également interdite en état d'ébriété.

La période de retrait complet de l'alcool du sang

L'alcool est la principale cause des accidents de la route graves. Selon les statistiques, pour 2008-2010. en Russie, la proportion de conducteurs en état d'ivresse est comprise entre 4 et 14% par an, tandis que la part des décès dans les accidents impliquant un conducteur en état d'ébriété se situe entre 8,5 et 15%. De nombreux pays tentent de réduire le nombre d'accidents, de resserrer les sanctions et d'encourager les conducteurs à abandonner l'alcool avant le voyage. Aux États-Unis, le projet "Sober Driver" a été distribué.

Retrait de l'alcool du temps de sang / ppm

Le premier chauffeur au monde à avoir été condamné à une amende pour conduite en état d'ivresse est le chauffeur de taxi londonien George Smith, le 10 septembre 1897. Il a été condamné à une amende de 25 shillings, soit 71 livres et 33 pence aux prix de 2005.

Comme vous le savez, l'alcool, entrant dans le corps humain, commence à le détruire assez rapidement. Tout d'abord, l'effet est sur le cerveau et le foie - ces deux organes sont les plus rapidement détruits. Par conséquent, beaucoup de gens se demandent sérieusement s'il est possible d'accélérer le retrait de l'alcool du corps et comment cela peut être fait.

Via Internet et wiki