This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

"Journée de la colère populaire": dans le centre de Budapest, plus de 10 000 personnes ont manifesté contre la corruption des autorités. PHOTO + VIDEO

День народного гнева: В центре Будапешта более 10 тысяч людей протестовали против коррупции власти. ФОТОрепортаж+ВИДЕО

Ce soir, le 17 novembre à Budapest, plus de dix mille Hongrois sont venus au Parlement pour protester contre la corruption.

Les organisateurs et les participants ont indiqué qu’ils protestaient contre la corruption de l’État, les augmentations d’impôts et la politique étrangère actuelle de la Hongrie (ouvertement anti-européenne et favorable au Kremlin), et réclamaient liberté, transparence, leadership responsable et attachement aux vraies valeurs européennes.

Les gens ont bouclé le parlement après que le Premier ministre Viktor Orban eut refusé de renvoyer le responsable des impôts, Ildiko Vid, à qui il avait récemment été interdit d'entrer aux États-Unis pour corruption.

Il y a exactement une semaine, les manifestants se rassemblaient déjà avec une demande similaire et ont également demandé l'intervention de l'UE. À l’heure actuelle, les militants et la police se sont battus à l’entrée du Parlement.

Selon les médias locaux, le chef du service des impôts hongrois figure sur la liste noire des États-Unis, aux côtés de six autres responsables hongrois à qui il est interdit d'entrer dans le pays en raison d'accusations de corruption. Ildiko Vida nie toutes les accusations portées contre elle.

День народного гнева: В центре Будапешта более 10 тысяч людей протестовали против коррупции власти. ФОТОрепортаж+ВИДЕО
День народного гнева: В центре Будапешта более 10 тысяч людей протестовали против коррупции власти. ФОТОрепортаж+ВИДЕО
День народного гнева: В центре Будапешта более 10 тысяч людей протестовали против коррупции власти. ФОТОрепортаж+ВИДЕО
День народного гнева: В центре Будапешта более 10 тысяч людей протестовали против коррупции власти. ФОТОрепортаж+ВИДЕО