This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Informations opérationnelles du Centre d'information et d'analyse du Conseil de la sécurité nationale et de la défense + cartes

Оперативная информация Информационно-аналитического центра СНБОУ(РНБО) + Карта

Le Conseil national de sécurité et de défense de l'Ukraine (NSDC) (Conseil de sécurité nationale et de défense ukrainien) est l'organe de coordination pour la sécurité nationale et la défense placé sous l'autorité du président de l'Ukraine.

Le Conseil national de sécurité et de défense de l'Ukraine coordonne et supervise les activités des autorités exécutives dans le domaine de la sécurité nationale et de la défense.

Le président du Conseil de la sécurité nationale et de la défense de l'Ukraine est le président de l'Ukraine.

Informations opérationnelles du Centre d'information et d'analyse du Conseil de la sécurité nationale et de la défense pendant la guerre + Cartes quotidiennes








3 OCTOBRE 2014

Informations opérationnelles du Centre d'information et d'analyse du Conseil de la sécurité nationale et de la défense du 23 septembre + Carte

Dans les régions de Donetsk et de Lougansk, les terroristes continuent de violer le cessez-le-feu, faisant en sorte que de plus en plus de personnes pacifiques meurent.

Hier, dans la ville du bonheur, des hommes armés ont ouvert le feu sur l’école, ce qui a créé une menace directe pour la vie des enfants. Les bombardements n'ont fait aucune victime, mais l'entraînement a été suspendu pendant un certain temps.

Hier également, aux environs de 18h30, à la suite de bombardements de terroristes dans les régions centrales de Donetsk, un employé du Comité international de la Croix-Rouge, un citoyen suisse, a été tué.

Dans sa déclaration, le ministère des Affaires étrangères de l’Ukraine a présenté ses condoléances aux proches du défunt et a condamné les terroristes qui ont ouvert le feu sur le bureau du CICR à Donetsk, dont le seul but est d’aider les gens.

Ce n'est pas la première fois que les actes de terroristes menacent la vie de représentants d'organisations internationales. En fait, les terroristes tentent de bloquer les efforts internationaux visant à établir la paix dans le Donbass.

À la suite du décès d’un employé de la Croix-Rouge, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a fait une déclaration, dans laquelle il a appelé à un redoublement des efforts pour résoudre pacifiquement la crise dans le Donbass.

Le président actuel de l'OSCE, Didier Burkhalter, a exprimé son indignation face à la mort de dix habitants de Donetsk et d'un employé de la Croix-Rouge suite aux bombardements de la ville. Il est convaincu que le respect des accords de cessez-le-feu est la seule chance réelle de désamorcer le conflit, et mettre cette chance en péril est "irresponsable". Le président de l'OSCE a appelé à «une cessation immédiate des hostilités et au strict respect du cessez-le-feu», ainsi que du respect des accords de Minsk.

Dans le même temps, il convient de noter qu’une enquête complète sur le décès d’un représentant d’une organisation internationale, ainsi que le bombardement d’une école à Donetsk et dans la ville de Happiness, n’est possible qu’avec la participation des forces de l’ordre ukrainiennes et du groupe de contact sur la compensation tripartite, auquel participent des observateurs d’Ukraine, de Russie et de l’OSCE.

Au cours de la journée écoulée, la plus grande activité terroriste a été enregistrée dans les zones de l’aéroport de Donetsk, à Donetsk même et dans les environs d’Avdeevka, des villages de Peski et d’Olenevka près de Debaltseve et des environs, non loin de Nikishino, Maloorlovka, Redkodub et Popasnaya. Dans ces zones, les militants n'arrêtent pas de tirer des frappes à l'aide d'artillerie, de mortiers, de MLRS, de lance-grenades et d'armes légères.

Les combats incessants pour l'aéroport de Donetsk se poursuivent. Hier, des soldats ukrainiens ont repoussé à deux reprises les attaques de bandits et de mercenaires russes, qui se sont déplacés sous le couvert de blindés et ont tiré sur des installations anti-aériennes. Les services de renseignement ukrainiens ont enregistré l’arrivée, dans cette zone, d’importantes forces de véhicules blindés, d’artillerie lourde et de personnel. Pour la reconnaissance aérienne et l’adaptation des tirs, les Russes ont déployé une unité de drones contrôlée par des spécialistes russes sous l’aéroport.

L’aéroport de Donetsk est actuellement contrôlé par les forces de l’ATO. Les positions pour la défense de cet objet sont intensifiées: une rotation partielle du personnel et du matériel a été effectuée. Nos forces armées sont pleinement préparées à repousser l'assaut contre les terroristes.

Dans le domaine de. Nevelsk (district de Yasinovatsky), notre armée a repoussé l’attaque du camp de base des forces de l’ATO. Près du village Starognatovka (district de Krasnoarmeysky) Les forces armées ont découvert et arrêté le mouvement d'un groupe de militants du sabotage et de la reconnaissance.

Au cours de la journée, 2 soldats ukrainiens sont morts et 9 ont été blessés.

Sur les sections de la frontière contrôlées par l'armée ukrainienne, les affrontements armés et les violations de l'espace aérien ne sont pas enregistrés.

Dans la direction du sud, près de Marioupol, les services de renseignement ukrainiens ont enregistré l'arrivée d'équipement militaire des forces armées de la Fédération de Russie. C'est également dans cette direction que sont arrivées des unités des forces armées de la Fédération de Russie, dont le séjour dans la région de Rostov. précédemment enregistré par les services de renseignement ukrainiens. Nous parlons des soldats de la 100ème brigade de renseignement des forces armées de la Fédération de Russie d'Ossétie du Nord. L'ennemi participe activement à la reconnaissance aérienne à l'aide de drones. Les forces d'opérations anti-terroristes sont prêtes à repousser toute action agressive de la part de l'ennemi.

La situation à Mariupol reste entièrement contrôlée. L'organisation technique de la défense se poursuit. Les forces d'opération anti-terroriste effectuent des recherches actives et neutralisent des groupes de sabotage.

Au cours de la journée écoulée, les spécialistes des brigades de visite du groupe de sociétés Ukroboronprom ont réparé 4 chars de combat et 16 véhicules de combat et d'assaut d'infanterie. Deux véhicules de transport de troupes blindés BTR-70 ont été réparés, ainsi qu'un BTR-4 pour la garde nationale de l'Ukraine. 2 camions et 1 système d'artillerie restaurés.

Nous soulignons séparément la contribution des volontaires au renforcement de notre armée. Selon le ministère de la Défense, les forces armées ont reçu 200 millions de hryvnia de soutien matériel et d'équipement de protection de la part de volontaires et d'organisations caritatives. Ce sont 8 400 gilets pare-balles, 1 600 casques, 3 voitures, 126 000 rations sèches, 3 900 unités de divers moyens de communication, 255 tonnes de carburant et de lubrifiants, 7 robots pour le dédouanement. A reçu environ 30 millions de hryvnia de médicaments, qui ont déjà été transférés à nos établissements médicaux militaires. Tous ces actifs matériels sont enregistrés et utilisés exclusivement aux fins auxquelles ils sont destinés.

Détails sur le site web du NSDC pour cette date

2 OCTOBRE 2014

Informations opérationnelles du Centre d'information et d'analyse du Conseil de la sécurité nationale et de la défense du 23 septembre + Carte

La situation sur le territoire des régions de Lougansk et de Donetsk reste difficile en raison de la violation systématique par les terroristes du cessez-le-feu conclu. Des bombardements répétés et des assauts contre les positions de l'armée ukrainienne, ainsi que des bombardements de zones résidentielles, ont été enregistrés.

L’épicentre des hostilités reste l’aéroport de Donetsk. Après deux tirs d'obus de tanks et de Grad, les militants ont pris d'assaut l'aéroport à quatre reprises hier. Nos forces armées ont tenu la défense héroïquement, toutes les attaques ont été repoussées avec de grandes pertes des terroristes. Aujourd'hui à six heures du matin, l'assaut contre l'aéroport a repris. Maintenant la bataille est lancée.

Des terroristes ont également tiré à plusieurs reprises sur des positions des forces d'opérations antiterroristes à l'aide d'artillerie, de mortiers et d'armes légères dans la zone de peuplement. Redkodub, Nikishino, Tonenkoye ont tiré deux fois sur Avdeevka.

À un poste de contrôle situé près de la limite ouest du village La tenue militaire de Mius a été dynamitée sur une bannière avec une grenade RGD-5. Un soldat est mort de l'explosion.

Un jour, un soldat ukrainien est mort et 18 ont été blessés.

Afin de résoudre les problèmes liés aux corps reconnaissables de l'armée ukrainienne décédés au cours de l'ATO, l'administration présidentielle a décidé qu'à partir de la semaine prochaine, tous les examens ADN des corps des participants décédés à l'ATO seraient effectués dans le laboratoire du ministère de l'Intérieur. À cet effet, le ministère de l'Intérieur dispose de 17 laboratoires modernes qui permettent de réaliser des tests ADN au niveau approprié et dans les meilleurs délais.

Pour un examen, les proches des disparus doivent contacter le département de police du district. Sur la base des procédures pénales pertinentes, les organes des affaires internes devraient fournir aux personnes une référence pour une analyse gratuite des tests ADN. L'ADN sera entré dans une base de données unique. Aujourd'hui, 552 corps non identifiés du défunt nécessitent un tel examen.

Conformément aux accords du groupe de contact tripartite qui ont été conclus à Minsk, le Donbass a finalisé l'acquisition de groupes d'observateurs de compensation tripartites sur un cessez-le-feu et la stabilisation progressive de la ligne de démarcation.

Les observateurs ne seront pas armés et porteront un signe distinctif sous la forme d'un bandage blanc portant les lettres "NM" (mission d'observation).

Les groupes se rendront bientôt dans certains secteurs désignés par le drapeau de l'OSCE pour recueillir, résumer et présenter de la manière établie les informations relatives aux violations des dispositions du mémorandum.

À ce jour, le travail des groupes n'a pas encore commencé, faute de consentement des groupes armés illégaux qui continuent de violer le cessez-le-feu.

Il n’ya pas eu d’affrontements militaires ni de bombardements à la frontière ukraino-russe. Au même moment, dans la région de Millerovo et Frolovka, dans la région de Rostov, vis-à-vis du tronçon de la frontière entre Krasnaya Talovka et Belovodsk dans la région de Louhansk, l'arrivée de nouvelles unités et de nouveaux équipements militaires des forces armées de la Fédération de Russie avait été dispersée le long de la frontière.

En outre, selon les informations opérationnelles, un train de marchandises avec plates-formes aurait été enregistré à la gare d'Ostryakovo, en Crimée temporairement occupée, sur lequel 5 véhicules de transport de troupes blindés portant les inscriptions "For Donbass" et "For Novorossia" auraient été privés.

Les gardes-frontières ont également enregistré deux drones effectuant des reconnaissances aériennes à partir du territoire de Crimée. À 20h55, l’un d’eux violait l’espace aérien de la région de Kherson et se dirigeait à une altitude de 2 km en direction de Kherson.

Les équipes de terrain d’Ukroboronprom ont réparé 35 véhicules blindés par jour. 9 chars principaux T-64 (BV), BM "Bulat", ainsi que des véhicules d'infanterie et d'assaut BMP-1, BMP-2, BREM d'un montant de 17 unités ont été restaurés. 3 véhicules de transport de troupes blindés BTR-70, -80 et 2 BTR-3, -4 de la Garde nationale de l'Ukraine ont été réparés. 3 systèmes d'artillerie et véhicules auxiliaires ont également été réparés.

Détails sur le site web du NSDC pour cette date

1er OCTOBRE 2014

Informations opérationnelles du Centre d'information et d'analyse du Conseil de la sécurité nationale et de la défense du 23 septembre + Carte

La situation dans les régions de Lougansk et de Donetsk reste difficile.

Les terroristes continuent de violer les termes des accords de cessez-le-feu et de tirer sur des positions des forces d'opérations antiterroristes. En outre, les contradictions entre bandes de terroristes se multiplient, ce qui entraîne des conflits armés, notamment avec l'utilisation de mortiers et d'artillerie.

La situation la plus tendue demeure dans les zones de l’aéroport de Donetsk, ainsi que dans celles de Mariupol, Debaltseve, Happiness. Au cours de la journée, Gradov, des obus de mortier et des armes légères de l’aéroport de Donetsk, ainsi que le n. Nikishino, Starognatovka, Redkodub. La relocalisation des véhicules blindés de terroristes dans le secteur de la ville de Debaltseve est enregistrée.

En outre, les terroristes ont tiré plusieurs coups de feu tirés du MLRS BM-21 Grad et des obus de mortier en direction d'Avdeevka depuis Donetsk.

L’Ukraine continue de collaborer avec la mission de l’OSCE pour contrôler efficacement le cessez-le-feu dans le Donbass. À la fin de cette semaine, la branche de la mission de Lougansk et de Donetsk sera reconstituée avec 25 nouveaux membres. Les premiers drones pour la mission de l'OSCE arriveront prochainement d'Autriche en Ukraine.

Au cours de la journée, il n'y a pas eu de morts parmi les militaires ukrainiens, 5 soldats ont été blessés.

Hier, une réunion s'est tenue au sein de l'administration présidentielle ukrainienne sous la présidence de la conseillère présidentielle pour les affaires humanitaires, Olga Bogomolets, au cours de laquelle des questions concernant la fourniture de prothèses aux victimes sur le Maidan et dans la zone d'ATO ont été examinées. «L'État a besoin de tout le nécessaire pour fournir des prothèses aux victimes. Il y a suffisamment de fonds et de capacités de production pour cela », a déclaré le conseiller du président. Au centre de coordination du conseiller du président, la liste des personnes nécessitant des prothèses est en cours de finalisation. «Personne ne sera laissé sans attention. Nous menons chacun de nos combattants blessés et ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour fournir une assistance en prothèses aussi rapide et efficace que possible », a déclaré Olga Bogomolets.

Les spécialistes des équipes de terrain du groupe d'entreprises Ukroboronprom ont réparé 22 véhicules blindés par jour, notamment des chars, des véhicules de combat d'infanterie, des transports de troupes blindés, ainsi que des systèmes d'artillerie et des véhicules auxiliaires.

Détails sur le site web du NSDC pour cette date








30 SEPTEMBRE 2014

Informations opérationnelles du Centre d'information et d'analyse du Conseil de la sécurité nationale et de la défense du 23 septembre + Carte

Les terroristes et les mercenaires russes continuent de violer le cessez-le-feu dans le Donbass.

Les militants ont une fois frappé l'artillerie et les installations de Grad sur les positions des forces armées ukrainiennes à proximité de l'aéroport de Donetsk et ont tenté de le prendre d'assaut à deux reprises. Toutes les attaques terroristes ont été repoussées avec succès.

Hier également, des terroristes ont tiré trois fois avec des mortiers et des armes légères sur une forteresse de l'UAA près d'un village. Redkodub Shakhtersky district, après quoi ils ont essayé de le capturer. Nos militaires ont repoussé toutes les attaques avec succès.

Au cours de la journée écoulée, des groupes armés illégaux ont tiré cinq fois sur les positions des forces de l’opération antiterroriste près du village de Nikishino, dans la région de Shakhtersky, au moyen d’artillerie, de mortiers et d’armes de petit calibre.

Une augmentation du nombre de bombardements de quartiers résidentiels constituant des bandes de militants a été enregistrée. Hier, des terroristes ont notamment bombardé les installations de Grad dans la ville de Kirov en direction de Donetsk et d’Enakievo, ainsi que dans le village de Troitsk, dans le district de Yasinovat. Les bandits ont également reçu des montures d'artillerie automotrices Tulip de 240 mm en provenance de Russie pour bombarder les zones résidentielles de Debaltseve.

Au cours de la journée écoulée, il n'y a pas eu de morts parmi les militaires ukrainiens, trois soldats ont été blessés.

Hier, le président de l'Ukraine a signé un décret sur la célébration de 159 soldats ukrainiens qui participent à l'ATO avec des récompenses d'État. Les combattants des forces armées ukrainiennes, du ministère de l'Intérieur, du Service de sécurité ukrainien et du service des frontières de l'État ont reçu les récompenses d'État décernées par l'Ukraine "pour son courage personnel et son héroïsme à la défense de la souveraineté de son État et de son intégrité territoriale".

À la frontière russo-ukrainienne, les activités de renseignement radio et de renseignement des forces armées de la Fédération de Russie ne s'arrêtent pas.

Hier, à 19 h 45, à la frontière de Mariapol, dans la zone de peuplement de Yalta-Talakovka, à une altitude maximale de 1 500 m, un drone a été découvert et est retourné sur le territoire contrôlé par des terroristes.

Selon les informations opérationnelles, de nouvelles unités russes sont apparues dans la région de Rostov. Nous parlons de la 100e brigade de reconnaissance séparée d’Ossétie du Nord, des groupes de reconnaissance et de sabotage de la 2e brigade spéciale distincte de l’État-major GRU des Forces armées russes (de la région de Pskov) et de la 22e brigade des forces spéciales, subordonnée au principal service de renseignement de l’État-major des forces armées de la RF.

Dans les régions de la Fédération de Russie limitrophes de l’Ukraine, la situation criminelle s’est considérablement détériorée, ce qui est associé au départ de bandits déserteurs, de représentants de gangs terroristes non contrôlés par quiconque, de contrebande et de vente de biens volés en Ukraine. À cet égard, aux points de contrôle Izvarino, Chervonopartizansk et Dolzhansky, fermés par la partie ukrainienne, le FSB de la Fédération de Russie procède au départ en profondeur de chaque véhicule pour entrer en Russie.

Les spécialistes d’Ukroboronprom ont réparé 18 unités de véhicules blindés au cours de la journée écoulée. Parmi eux, des chars, des véhicules de combat d'infanterie et des troupes de débarquement. 4 véhicules de transport de troupes blindés BTR-70, -80 et BTR-3, -4 destinés à la garde nationale de l'Ukraine ont été réparés. 1 système d'artillerie restauré.

Détails sur le site web du NSDC pour cette date

29 SEPTEMBRE 2014

Informations opérationnelles du Centre d'information et d'analyse du Conseil de la sécurité nationale et de la défense du 23 septembre + Carte

Au cours de la journée, grâce à la mise en œuvre du plan de paix du président ukrainien, 30 autres militaires ukrainiens ont été libérés de captivité. 27 d'entre eux sont des membres des forces armées, 2 de la garde nationale, 1 garde-frontière. Au total, plus de 1 000 citoyens ukrainiens ont été libérés au cours de la trêve.

Entre-temps, malgré le cessez-le-feu, dans les régions de Donetsk et de Lougansk, des terroristes et des mercenaires russes continuent de bombarder les positions des forces de l’opération antiterroriste.

Hier, après une attaque au mortier, les terroristes ont de nouveau tenté de prendre l'aéroport de Donetsk. Au cours de la journée, nos militaires ont combattu deux assauts puissants.

Lors d'une attaque en soirée, des terroristes d'un tank ont ​​assommé un transport de troupes blindé ukrainien avec un équipage et un assaut aéroporté. En raison de la bataille intense, nos parachutistes ont subi des pertes.

Dans une situation extrêmement difficile, l'armée ukrainienne a fait preuve d'un véritable héroïsme. Ils ont rejeté l'ennemi et détruit le char, qui avait précédemment largué notre véhicule blindé de transport de troupes. En un jour à peine, on a enregistré la destruction de trois chars ennemis, de deux tulipes autopropulsées, d'un équipage de mortier et d'une cinquantaine de militants.

Des mercenaires russes ont également attaqué deux fois les bastions des forces d'opérations antiterroristes près de la ville de Debaltseve et du secteur du village de Trudovoe, dans la région de Maryinsky. Toutes les attaques sont repoussées.

Au total, 9 soldats ukrainiens ont été tués et 27 blessés en une journée à la suite de violents combats.

Le service frontalier de l’État équipe et renforce la bande de sécurité le long de la zone contrôlée par les forces de l’ATO. Une interaction locale a été organisée avec les forces de l'ordre et les autorités locales. Un lot de nouveaux véhicules blindés et automobiles a été reçu, les unités se préparent pour le service en hiver.

Il n’ya pas eu d’affrontements militaires entre gardes-frontières et terroristes.

Sur le territoire temporairement occupé de la République autonome de Crimée, le redéploiement des unités des forces armées de la Fédération de Russie se poursuit. Près de Armyansk, les positions de l'armée russe sont renforcées par le 10ème transport de troupes blindé, 10 chars et 3 installations Grad.

Les travaux du groupe de travail tripartite du centre commun de suivi et de coordination des questions de cessez-le-feu se poursuivent. Des groupes analytiques conjoints ont été créés dans les domaines les plus critiques. Ainsi, un groupe de forces de missiles et d'artillerie et un groupe de défense antimissile ont été créés. Il comprenait 56 officiers ukrainiens qui arriveront aujourd'hui sur les sites de contrôle marqués du drapeau de l'OSCE. Aujourd’hui, à partir de 7 heures du matin, les attaques contre les positions des forces de l’opération anti-terroriste ne sont pas fixes.

Détails sur le site web du NSDC pour cette date

28 SEPTEMBRE 2014

Informations opérationnelles du Centre d'information et d'analyse du Conseil de la sécurité nationale et de la défense du 23 septembre + Carte

Dans la nuit du 28 septembre, dans le cadre de la mise en œuvre du plan de paix du président de l'Ukraine, 12 soldats ukrainiens retenus en otages ont été libérés. Le travail de libération des otages ne s’arrête pas, même pendant une heure, tout est mis en oeuvre pour que nos troupes retrouvent rapidement leurs proches.

Les mesures visant à renforcer le système de défense de Marioupol se poursuivent. La situation dans la ville est stable. Les forces d'opération anti-terroriste avec le soutien actif des citoyens assurent sa protection et sa défense.

Dans le même temps, les terroristes, malgré le cessez-le-feu conclu à Minsk, continuent de bombarder les positions des forces d'opérations antiterroristes et des zones résidentielles avec des armes légères, des mortiers, des canons et des roquettes.

Les terroristes sont les plus actifs dans le secteur de l'aéroport de Donetsk, ainsi que près des villes de Debaltseve et de Happiness. En particulier, une autre tentative d'assaut à l'aéroport a commencé il y a deux heures. Notre assaut militaire repoussé avec succès, les terroristes ont subi des pertes. À 10h50, les militants ont commencé à bombarder la colonie de N Avdeevka. De plus, au cours de la journée, des terroristes ont bombardé à plusieurs reprises le village de Talakovka, situé près de Marioupol.

Au cours de la journée écoulée, nos militaires n’ont pas fait de victimes: trois militaires ont été blessés.

Les mercenaires russes continuent de mener une reconnaissance active des gardes-frontières et surveillent les positions des forces d'opérations antiterroristes. En particulier, hier, dans la région de peuplement de Shevchenko, dans la région de Donetsk, les gardes-frontières ukrainiens ont découvert un point d'observation caché dans la direction du déplacement des détachements frontaliers. Aussi dans le domaine de n. Les gardes-frontières, Talakivka, Sartan, Gnutovo et la région de Donetsk ont ​​gêné le travail des groupes, se sont déplacés en voiture et ont recueilli des informations sur les positions des forces de l'ATO.

Il n'y a eu aucun contact de feu avec des terroristes dans la zone frontalière, ainsi que des violations de l'espace aérien au cours de la journée écoulée.

Cependant, l'armée russe continue de mener des opérations de reconnaissance aérienne le long de la frontière russo-ukrainienne. Hier, vers 14 heures, les gardes-frontières ukrainiens ont enregistré un vol de 2 hélicoptères Mi-8 des forces armées russes le long de la frontière en face des sections des services frontaliers «Stanichno-Lougansk» et «Krasnaya Talovka».

Au nord de la péninsule de Crimée, le redéploiement des unités des forces armées de la RF se poursuit. En particulier, dans la direction opposée au point de contrôle de Chongar, le déploiement d’un camp de tentes sur le terrain a été enregistré, dans lequel se trouvent jusqu’à 300 personnes.

En outre, les gardes-frontières ukrainiens ont enregistré une augmentation du nombre de militaires dans les forces armées russes et des mouvements de matériel militaire. Un train composé de 30 plates-formes avec du matériel militaire (jusqu'à 30 véhicules de combat d'infanterie, véhicules de combat d'infanterie et camions) est arrivé à la gare de Dzhankoy en provenance de la gare de Kerch.

Au centre de formation de la garde nationale ukrainienne de la ville de Zolochev, des entraînements nocturnes ont été effectués à l'aide de mitrailleuses, de véhicules blindés (une mitrailleuse lourde du char Vladimirov et une mitrailleuse Kalachnikov). 21 équipages de transports de troupes blindés et de transports de troupes blindés sont arrivés pour la formation. Il s'agissait de 63 militaires, dont 27 volontaires mobilisés de différentes régions de l'Ukraine. Sur la base des résultats des classes, il a été déterminé que tous les équipages sont prêts à mener à bien les missions de combat qui leur sont assignées dans la zone ATO.

Détails sur le site web du NSDC pour cette date

27 SEPTEMBRE 2014

Informations opérationnelles du Centre d'information et d'analyse du Conseil de la sécurité nationale et de la défense du 23 septembre + Carte

Malgré les efforts déployés par la partie ukrainienne pour mettre en œuvre les initiatives de paix et le mémorandum de Minsk, les terroristes continuent de violer l’accord de cessez-le-feu. Au cours de la journée, des groupes armés illégaux ont bombardé à plusieurs reprises des barrages routiers et des positions dans les régions de Donetsk et de Lougansk.

Dans la ville du bonheur, à la suite d’attaques au mortier de terroristes, les bâtiments de l’hôpital de la ville, du bureau du commandant militaire, du logement et du bureau communal, l’école de formation professionnelle n ° 50 ont été endommagés, une femme a été tuée, 16 résidents locaux ont été grièvement blessés.

De plus, le bombardement des positions des forces armées ukrainiennes à proximité de l'aéroport de Donetsk ne s'arrête pas.

Périodiquement, des militants tirent sur un point de contrôle des forces armées ukrainiennes à proximité du village de Talakovka, près de Marioupol, et tombent dans des bâtiments résidentiels du village lui-même.

Le groupe de travail du centre général de surveillance et de coordination des questions de cessez-le-feu, qui comprend des représentants de la partie ukrainienne, du groupe de surveillance de l'OSCE et de l'armée russe, continue de fonctionner. Le chef de ce groupe est le lieutenant général Yuri Dumansky.

Les représentants russes, dirigés par le commandant en chef adjoint des forces terrestres russes, le lieutenant général Lentsov Alexander Ivanovich, se trouvent à Donetsk. À une heure du matin, une réunion a eu lieu avec des représentants de groupes armés illégaux pour établir un régime de silence. Maintenant, les résultats de cette réunion ne nous sont pas connus.

À la frontière d'affrontements militaires avec des terroristes et de bombardements des positions des unités du service des frontières de l'État, aucune journée n'a été enregistrée. Aucune violation de l'espace aérien de l'Ukraine n'a été constatée.

À la suite des bombardements de bandits perpétrés au cours de la journée écoulée, un soldat est mort et 8 autres ont été blessés.

À Alexandrie, dans la région de Kirovograd, sur la façade de l’école numéro 17 à la mémoire de l’officier de la 25e brigade aéroportée distincte de Dnepropetrovsk - le lieutenant principal Yevgeny Tankovsky, une plaque commémorative a été ouverte hier. Cet officier âgé de 34 ans est décédé le 5 août près de la ville de Torez, dans la région de Donetsk.

Sur le site d’essai de chars de la ville de Klugino-Bashkirka, dans la région de Kharkiv, le commandant de la Garde nationale de l’Ukraine a évalué le niveau de formation des équipages des unités de chars, ce qui a démontré des compétences en tir pratique et une action coordonnée. Pendant 2 semaines, les soldats sont mobilisés et organisent des camps d’entraînement: ils étudient la tactique des actions des unités de chars, l’organisation des interactions, la conception de la machine, les compétences de conduite et les tirs de combat. La prochaine étape de préparation est la participation à des exercices tactiques, au cours desquels des unités de chars effectuent des tâches assignées dans le cadre d’une unité militaire.

Les spécialistes des équipes de réparation sur le terrain des entreprises d'Ukroboronprom ont réparé 148 unités d'équipement au cours de la semaine écoulée. Les principaux chars de combat et véhicules basés sur eux T-64 (BV), BM "Bulat", véhicules d'infanterie et d'assaut BMP-1, BMP-2, véhicules blindés de récupération et de récupération, ont été restaurés. 24 véhicules de transport de troupes blindés BTR-70, -80 et le dernier BTR-3, -4 de la Garde nationale de l'Ukraine ont été réparés. 13 systèmes d'artillerie et véhicules auxiliaires, ainsi que 29 unités d'équipement automobile, ont été prouvés en bon état technique.

Détails sur le site web du NSDC pour cette date

26 septembre 2014

Informations opérationnelles du Centre d'information et d'analyse du Conseil de la sécurité nationale et de la défense du 23 septembre + Carte

La situation dans la zone d'opération antiterroriste reste difficile. Après plusieurs jours de relative accalmie, les terroristes se sont encore intensifiés.

Aujourd’hui, le 26 septembre, à 8 heures, un groupe de travail du centre général de surveillance et de coordination du cessez-le-feu et de la stabilisation progressive de la ligne de démarcation a commencé ses activités.

Le groupe comprenait des représentants de la partie ukrainienne, du groupe de surveillance de l'OSCE et de 76 membres des forces armées de la Fédération de Russie.

L’objectif principal du groupe de travail du centre est de mettre en œuvre des mesures visant à établir un régime de cessez-le-feu complet - le régime du «silence».

Il envisage notamment le retrait des armes d’un calibre supérieur à 100 mm à certaines distances et la création d’une zone de démarcation de 30 km, telle que définie par le mémorandum de Minsk, ainsi que l’élimination des barrières anti-mines établies dans certaines zones des parties belligérantes.

La zone de cessez-le-feu de certaines zones sera divisée en quatre ou cinq secteurs de sécurité, dans lesquels trois à cinq groupes de surveillance de l'OSCE collaboreront avec des représentants de l'Ukraine et de la Fédération de Russie.

Il est extrêmement important que ce groupe de travail du centre général exerce un contrôle sur le cessez-le-feu pendant toute la période de stabilisation de la situation sur le territoire des régions de Donetsk et de Lougansk.

Les tâches assignées au groupe du centre commun sont très pertinentes: combien de groupes armés illégaux ont tiré à plusieurs reprises sur des barrages routiers et sur des positions d’unités des forces de l’ATO au cours de la journée.

Ainsi, les terroristes n'abandonnent pas leurs tentatives de saisir les positions de l'armée ukrainienne dans la région de Nikishino, qui ont été licenciées à quatre reprises, et de Maloorlovka, du district de Shakhtersky. Les terroristes ont tiré des obus d'artillerie, de mortiers et d'armes légères, après quoi ils ont tenté d'assaut. Toutes les attaques des forces d'opérations antiterroristes sont repoussées, les terroristes subissent des pertes. Près de Kamenka, dans cette région, les terroristes ont fait échouer l'un de nos BTR-80 et blessé trois soldats.

À Donetsk, après deux tentatives infructueuses d'assaut sur l'aéroport, des militants ont tiré trois fois sur des installations et des mortiers de Grad.

Hier, dans la région du village sartan de Donetsk, des terroristes ont tiré des obus de mortier à un poste de contrôle situé à l’intersection des routes Kominternovo-Marioupol-Talakovka. Au cours de ce bombardement, un groupe de reconnaissance de l'ATO a arrêté un résident local qui avait coordonné le bombardement des postes de contrôle de nos forces de sécurité.

Au cours de la journée écoulée, il n'y a pas eu de décès parmi les soldats ukrainiens.

Les gardes nationales du district de Debaltseve ont arrêté deux terroristes armés qui transportaient un arsenal d'armes dans leur propre véhicule. Des terroristes sont tombés accidentellement sur notre point de contrôle et ont été arrêtés. À présent, les autorités d’enquête compétentes travaillent avec les détenus.

Selon les informations dont on dispose actuellement, les forces armées de la Fédération de Russie continuent de mener des activités de renseignement radio et de renseignement depuis les profondeurs des territoires sous leur contrôle. Les terroristes effectuent des reconnaissances de contact au combat pour identifier les positions des forces des opérations anti-terroristes.

Hier à 22 h 10, les gardes-frontières du détachement de Donetsk près du passage à niveau de la route reliant Zaporizhskoye à Novoselovka ont découvert un groupe de reconnaissance et de sabotage d’une quinzaine de personnes qui ont atterri à partir d’un train de marchandises qui se dirigeait de Donetsk en direction de Marioupol. Pendant la bataille, les saboteurs se sont retirés sur le territoire contrôlé par des bandits. Les forces d'opération antiterroriste mènent des actions de nettoyage du territoire où des saboteurs ont été découverts.

Au cours de la journée écoulée, aucune violation de l'espace aérien de l'Ukraine n'a été constatée.

Détails sur le site web du NSDC pour cette date

25 SEPTEMBRE 2014

Informations opérationnelles du Centre d'information et d'analyse du Conseil de la sécurité nationale et de la défense du 23 septembre + Carte

Les unités ukrainiennes se conforment au cessez-le-feu.

À leur tour, des terroristes et des mercenaires russes ont pilonné à plusieurs reprises des positions ukrainiennes dans la zone d'opérations antiterroristes. Les Russes continuent de déplacer leurs forces et leurs avoirs.

Parmi les militaires ukrainiens, il n'y a pas eu de morts au cours de la journée écoulée.

À la frontière russo-ukrainienne, les services de renseignement radio et de renseignement des forces armées de la Fédération de Russie ont été intensifiés afin de déterminer l'emplacement des unités militaires ukrainiennes.

Il n’ya pas eu d’affrontements militaires ni de bombardements à la frontière. Aucune violation de l'espace aérien n'a été trouvée.

Selon les informations opérationnelles, les dirigeants des soi-disant RPD et LPR ont formulé des exigences strictes en matière de conservation du matériel et des armes, affirmant que le flux de matériel militaire et l'assistance de la Fédération de Russie cesseraient bientôt. Le commandement militaire russe demande aux groupes armés illégaux de créer leurs propres bases de réparation.

Détails sur le site web du NSDC pour cette date

24 SEPTEMBRE 2014

Informations opérationnelles du Centre d'information et d'analyse du Conseil de la sécurité nationale et de la défense du 23 septembre + Carte

Dans la zone d'opération antiterroriste, la situation reste difficile. Les unités ukrainiennes se conforment au cessez-le-feu.

Dans le même temps, les terroristes continuent leurs provocations. Nos barrages routiers et nos positions ont été tirés dans les directions Lugansk et Donetsk.

En particulier, dans la région avec. Maloorlovka, du district de Shakhtersky, à cinq reprises, des terroristes ont tiré sur un point de contrôle depuis des systèmes Grad, des canons, des obus de mortier et des chars d'assaut, après quoi ils ont lancé un assaut. Par le feu, l'armée ukrainienne a repoussé l'attaque.

Un certain nombre de bombardements de l'aéroport de Donetsk et dans la région de .. Debaltseve.

Au cours de la journée écoulée, il n'y a pas eu de morts parmi les militaires ukrainiens. 8 soldats ont été blessés.

Près de la ville .. Bonheur, un groupe de terroristes sabotant sur le pont franchissant Seversky Donets a ouvert le feu sur la voiture de la mission internationale de l'OSCE avec des armes de petit calibre. Les observateurs de la mission de surveillance de l'OSCE ont également constaté des violations du cessez-le-feu par des terroristes près du village de Talakovka (20 km au nord-est de Marioupol) et la ville de .. Debaltseve.

Au cours de la journée écoulée, les affrontements militaires à la frontière avec des groupes armés illégaux et des unités des forces armées de la Fédération de Russie n’ont pas eu lieu. La violation de l'espace aérien de l'Ukraine n'est pas enregistrée pour le troisième jour consécutif.

Dans les zones frontalières, les forces armées russes utilisent des installations radio, brouillant les signaux des opérateurs de téléphonie mobile en Ukraine. En outre, l'armée russe continue d'intercepter les communications radio des unités du service des frontières et des forces armées ukrainiennes.

Sur la base des résultats de la réunion de travail du Centre de coordination relevant de l’administration présidentielle pour l’assistance aux victimes dans la zone ATO, il a été décidé de créer une base de données unifiée des examens ADN, dont le ministère des Affaires intérieures de l’Ukraine serait responsable. Cela accélérera considérablement les recherches et garantira des examens ADN gratuits aux proches des victimes. Ce travail sera financé par l'Etat.

Hier, dans le cadre du plan de paix du président, 10 soldats ukrainiens retenus en otages ont été libérés. Parmi les personnes libérées, un officier.

Détails sur le site web du NSDC pour cette date

23 SEPTEMBRE 2014

Informations opérationnelles du Centre d'information et d'analyse du Conseil de la sécurité nationale et de la défense du 23 septembre + Carte

Le Conseil national de sécurité et de défense de l'Ukraine est l'organe de coordination pour la sécurité nationale et la défense sous le président de l'Ukraine.

Le Conseil national de sécurité et de défense de l'Ukraine coordonne et supervise les activités des autorités exécutives dans le domaine de la sécurité nationale et de la défense.

Le président du Conseil de la sécurité nationale et de la défense de l'Ukraine est le président de l'Ukraine.

Informations opérationnelles du NLB dans la zone ATO + Cartes pour toute la durée de la guerre.

Détails sur le site web du NSDC pour cette date

22 SEPTEMBRE 2014

Information opérationnelle du Centre d'information et d'analyse du Conseil de la sécurité nationale et de la défense du 22 septembre + Carte

Les forces armées ukrainiennes et d'autres unités de puissance ont commencé à mettre en œuvre les accords conclus à Minsk les 5 et 19 septembre. Les préparatifs se poursuivent en vue du retrait des armes lourdes sur la ligne des 15 kilomètres.

Au total, les groupes armés illégaux ont tendance à réduire l'utilisation d'armes lourdes. Simultanément, des terroristes et des groupes armés incontrôlés ont ouvert le feu sur des barrages routiers et des positions des forces armées ukrainiennes dans les zones de l'aéroport d'Onetk, ainsi que sur les colonies de peuplement de Debaltseve, Vinogradnoye, Gnutovo, Trudovoy, Granitnoye, Sands et le sommet de la tombe.

Hier, des terroristes ont également effectué des tirs d'artillerie dans les quartiers résidentiels de la région de Putivl. Maryinki région de Donetsk.

L’armée ukrainienne n’a ouvert le feu qu’en réaction et pour assurer sa protection, lorsqu’il y avait une menace immédiate pour la vie.

Au cours de la journée écoulée, 2 soldats ont été tués et 2 blessés.

Aucune violation de la frontière et de l'espace aérien de l'Ukraine dans les zones contrôlées par les gardes-frontières ukrainiens n'a été constatée au cours des dernières 24 heures. Il n'y a pas eu non plus de bombardements sur le territoire de la Fédération de Russie.

Détails sur le site web du NSDC pour cette date

21 SEPTEMBRE 2014

Informations opérationnelles du Centre d'information et d'analyse du Conseil de la sécurité nationale et de la défense du 21 septembre + Carte

Pour mettre en œuvre le plan de paix du président de l'Ukraine et les accords conclus à Minsk les 5 et 19 septembre, les unités des forces armées ukrainiennes et d'autres organismes chargés de l'application de la loi continuent de respecter le cessez-le-feu à partir du 5 septembre 2014 à 18 heures.

Les terroristes et les militaires russes, malgré le mémorandum sur le respect des obligations en matière de cessez-le-feu signé vendredi à Minsk, continuent de tirer sur des positions des forces de l'opération anti-terroriste.

Ainsi, au cours de la journée, des groupes armés illégaux ont ouvert le feu sur des barrages routiers et des positions des forces de l’ATO dans les zones de la colonie de Redkodub, Zolotoye, Oryol-Ivanovka, Eau, Priovrazhny, Stepnoe, Frunze, Mius, Debaltseve, Gornoe, Kalinovka, Maryinka, Nikolaevka, Makarovo, Tombe de Kurgan, Paix, Pokrovskoye, Central, Chornuk, District de Lower Kryon, en développement Des terroristes ont également effectué une descente dans un aéroport de Donetsk.

Les militaires ukrainiens n'ouvrent le feu qu'en réponse, dans un but de protection, lorsqu'il existe une menace immédiate pour la vie. Au cours de la journée, les forces de l'ATO ont détruit jusqu'à 40 combattants, un système de lance-roquettes multiple BM-21 Grad et deux canons.

Au cours de la journée, 2 soldats ukrainiens ont été tués et 8 autres blessés.

La situation reste proche des frontières de l'Ukraine. Hier, vers 18 heures, un détachement de la frontière, situé dans la zone de la colonie Shevchenko, près de Mariupol, a été tiré avec des armes légères. Les gardes-frontières ont repoussé l'attaque. Les mercenaires russes ont été forcés de se retirer.

La Fédération de Russie poursuit ses activités de reconnaissance aérienne au moyen de drones et d’avions. Les gardes-frontières ont notamment enregistré un véhicule aérien sans pilote près de Marioupol, à une altitude supérieure à un kilomètre.

Hier, en face de la section du département de Melovoye (région de Lougansk), le long de la frontière, sans violer l'espace aérien de l'Ukraine, deux hélicoptères Mi-24 et Mi-8 des forces armées russes ont procédé Melovoye (Ukraine) a été renvoyé à l'arrière de la Fédération de Russie.

Détails sur le site web du NSDC pour cette date

20 SEPTEMBRE 2014

Informations opérationnelles du Centre d'information et d'analyse du Conseil de la sécurité nationale et de la défense du 20 septembre + Carte

Afin de réaliser le plan de paix du président de l'Ukraine, les forces armées ukrainiennes et les forces de sécurité observent un cessez-le-feu. Les terroristes et les militaires russes continuent de bombarder les positions des forces d'opérations antiterroristes.

Au cours de la journée, des groupes armés illégaux ont ouvert le feu sur des barrages routiers et sur les positions des unités des forces armées ukrainiennes de la région de Donetsk - dans les zones de peuplement de Mariupol, Nizhnyaya Krynka, Trudovskoye, Novoselovka, Sands, Novomikhaylovka, Nikishin, le barrow Ostrya Mogila, Kamyshevakha, Granitnoye, Krasnogorovka, Donetskoye, Troitskoye, Vonyan

Dans la région de Louhansk, des terroristes ont tiré sur les villages de Happiness, le village de Lougansk, Lower Warm, Frounze, Mius, Tsentralny, Oryol.

Par le feu, les forces de l'ATO ont détruit une vingtaine de terroristes, un système de roquettes multiples BM-21 Grad et quatre obus de mortier.

Près des villages de Novoselovka et de Puteprovod dans la région de Donetsk, des terroristes et des militaires russes ont ouvert le feu et planifié pour capturer les fiefs de pelotons des forces d'opérations antiterroristes. Les deux attaques de l'armée ukrainienne ont été repoussées.

Au cours de la journée, à la suite des hostilités, un militaire ukrainien a été tué et sept autres blessés.

Détails sur le site web du NSDC pour cette date








Archives d'informations du Conseil de la sécurité nationale et de la défense