This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Hébreux 7

Chapitre précédent Index Chapitre suivant
1 Pour Melchisédek, roi de Salim, un prêtre du Dieu Très-Haut, celui qui rencontra Abraham et le bénit, revenant après la défaite des rois,
2 Abraham sépara la dîme de tout, d'abord par la signification de [nom], le roi de la vérité, puis du roi de Salim, c'est-à-dire du roi du monde,
3 sans père, sans mère, sans généalogie, n'ayant ni le début des jours, ni la fin de la vie, devenant comme le Fils de Dieu, il reste prêtre pour toujours.
4 Voyez à quel point celui à qui le patriarche Abraham donne la dîme de son meilleur butin est grand.
5 Ceux qui reçoivent la prêtrise des fils de Lévi ont le commandement de prendre la dîme du peuple, conformément à la loi, c'est-à-dire à leurs frères, bien que ceux-ci proviennent des reins d'Abraham.
6 Mais celui-ci, ne descendant pas de leur espèce, a reçu la dîme d'Abraham et a béni celui qui avait les promesses.
7 Sans aucun préjugé, le moindre est béni par le plus grand.
8 Et ici, les mortels prennent la dîme, et là, ils ont la preuve qu'ils vivent.
9 Et, pour ainsi dire, Lévi lui-même, qui reçoit les dîmes, dans la personne d'Abraham, dîme:
10 car il était encore dans les reins de son père quand Melchisédek le rencontra.

11 Ainsi, si la perfection était atteinte par le sacerdoce lévitique, car si la loi du peuple était réunie, quel autre besoin aurait-il d'autre rebelle de se rebeller selon l'ordre de Melchisédek et non selon l'ordre d'Aaron?
12 Parce qu'avec un changement de prêtrise, il doit y avoir un changement de loi.
13 Car Celui à qui cela est dit appartenait à une autre tribu d'où personne ne s'approchait de l'autel.
14 Car on sait que notre Seigneur brillait de la tribu de Juda, à propos de laquelle Moïse n'a rien dit à propos de la prêtrise.
15 Et ceci est encore plus clairement vu [du fait] que, à la ressemblance de Melchisédek, un autre prêtre se lève,
16 Ce qui n'est pas selon la loi du commandement charnel, mais selon le pouvoir de la vie sans fin.
17 Car il est témoigné: Vous êtes un prêtre pour toujours après l'ordre de Melchisédek.
18 L'abolition de l'ancien commandement se produit à cause de sa faiblesse et de sa futilité,
19 car la loi n'apporte rien à la perfection; mais une meilleure espérance est introduite par laquelle nous nous approchons de Dieu.
20 Et comme ce n’était pas sans serment,
21 car ils étaient prêtres sans serment, et celui-ci avec serment, parce qu'il est dit de lui: le Seigneur a juré et ne se repentira pas: vous êtes un prêtre pour toujours selon l'ordre de Melchisédek,
22 alors la meilleure alliance a été faite par Jésus.
23 De plus, il y avait beaucoup de prêtres, car la mort ne permettait pas de rester seul;
24 et celui-ci, comme il demeure éternellement, a un sacerdoce durable,
25 par conséquent, il peut toujours sauver ceux qui viennent par lui à Dieu, étant toujours en vie pour intercéder pour eux.
26 Tel devrait être notre souverain sacrificateur: un saint non impliqué dans le mal, immaculé, séparé des pécheurs et élevé au-dessus du ciel,
27 Qui n'a pas besoin chaque jour, comme ces grands prêtres, de faire des sacrifices d'abord pour ses péchés, ensuite pour les péchés du peuple, car il a fait cela une fois, après s'être offert (en sacrifice).
28 Car la loi prévoit les grands prêtres des personnes qui ont des faiblesses; et le serment, après la loi, [mettre] le Fils, pour toujours parfait.

Chapitre précédent Index Chapitre suivant