This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Job 41

Chapitre précédent Index Chapitre suivant
1 (40-20) Pouvez-vous prendre le léviathan avec une bouchée de lait et l'attraper par la langue avec une corde?
2 (40-21) Voulez-vous mettre une bague dans ses narines? allez-vous percer sa mâchoire avec une aiguille?
3 (40-22) vous demandera-t-il beaucoup et vous parlera-t-il doucement?
4 (40-23) va-t-il conclure un accord avec vous et allez-vous le prendre pour toujours comme esclave?
5 (40-24) Vous en amusez-vous comme un oiseau et le ferez-vous pour le lier à vos filles?
6 (40-25) Est-ce que les camarades le vendront, sera-t-il divisé entre les marchands cananéens?
7 (40-26) Peux-tu lui percer la peau avec une lance et sa tête de pêcheur acérée?
8 (40-27) Mets ta main sur lui et souviens-toi de la lutte: tu ne pourras pas avancer.
9 (41-1) L'espoir est vain: ne tomberez-vous pas d'un coup d'œil?
10 (41-2) Il n'y a personne d'aussi brave qui oserait le déranger. qui peut se tenir devant ma face?

11 (41-3) Qui m'a précédé pour me payer? sous tout le ciel est tout à moi.
12 (41-4) Je ne garderai pas le silence sur ses membres, sur leur force et leur belle proportionnalité.
13 (41-5) Qui peut ouvrir le haut de son vêtement, qui ira à sa double gueule?
14 (41-6) Qui peut ouvrir les portes de son visage? son cercle de dents est horreur;
15 (41-7) ses boucliers puissants sont splendides; ils sont maintenus ensemble comme par un sceau ferme;
16 (41-8) se touchent de près, pour que l'air ne passe pas entre eux;
17 (41-9), l'un avec l'autre, couchés serrés, s'accouplant et ne s'écartant pas.
18 (41-10) De son éternuement, la lumière est montrée; ses yeux sont comme l'aube;
19 (41-11) des flammes sortent de sa bouche, des étincelles de feu jaillissent;
20 (41-12) de la fumée sort de ses narines, comme d'une marmite en ébullition ou d'un chaudron.
21 (41-13) Son souffle réchauffe les braises et une flamme sort de sa bouche.
22 (41-14) La force habite son cou et la terreur court devant lui.
23 (41-15) Les parties charnues de son corps sont fermement unies entre elles, sans trembler.
24 (41-16) Son cœur est ferme comme la pierre et aussi rigide que la meule inférieure.
25 (41-17) Quand il se lève, les hommes forts qui craignent sont complètement perdus dans la terreur.
26 (41-18) L'épée qui l'a touché ne tient pas, ni une lance, ni un dard, ni une armure.
27 (41-19) Il considère le fer comme une paille et le cuivre comme un bois pourri.
28 (41-20) La fille de l'oignon ne le mettra pas en fuite; les pierres de fronde se tournent vers lui pour une merde.
29ème (41-21) Sa masse est considérée comme une paille. en sifflant une fléchette, il rit.
30 (41-22) Il y a des pierres tranchantes sous lui et il repose dans la boue sur des pierres tranchantes.
31 (41-23) Il fait bouillir l'abîme comme un chaudron et la mer se transforme en une pommade bouillante.
32 (41-24) laisse derrière lui un chemin lumineux; l'abîme semble gris.
33 (41-25) Nul ne lui ressemble sur la terre. il est fait sans peur;
34 (41-26) a l'air hardi; il est roi sur tous les fils de l'orgueil.

Chapitre précédent Index Chapitre suivant