This page has been robot translated, sorry for typos if any. Original content here.

Romains 2

Chapitre précédent Index Chapitre suivant
1 Donc, vous êtes innocent, chaque personne qui juge [l’autre], car vous vous condamnez vous-même par le même tribunal que vous, parce que, en jugeant [l’autre], vous faites la même chose.
2 Et nous savons qu'il y a vraiment un jugement de Dieu sur ceux qui font de telles choses.
3 Pensez-vous réellement que vous échapperez au jugement de Dieu en condamnant ceux qui font de telles choses et (vous-même) en faisant de même?
4 Ou négligez-vous la richesse de la bonté, de la douceur et de la souffrance de Dieu, sans comprendre que la bonté de Dieu vous conduise à la repentance?
5 Mais, selon votre entêtement et votre cœur impénitent, vous collectez vous-même la colère le jour de la colère et la révélation d'un juste jugement de Dieu,
6 Qui récompensera chacun en fonction de ses actes:
7 pour ceux qui, par constance dans leurs bonnes actions, cherchent gloire, honneur et immortalité, vie éternelle;
8 et à ceux qui persévèrent et ne se soumettent pas à la vérité, mais se rendent au mensonge, à la fureur et à la colère.
9 Chagrin et crampes à chaque âme d'une personne qui fait le mal, en premier lieu, Judée, [plus tard] et Ellin!
10 Au contraire, gloire, honneur et paix à tous ceux qui font du bien, d’abord à la Judée, puis à Ellin!
11 Car il n'y a pas de respect pour Dieu.
12 Ceux qui, sans [la] loi, ont péché, sont proscrits et périssent; et ceux qui ont péché sous la loi seront condamnés par la loi
13 (parce que les auditeurs de la loi ne sont pas justes devant Dieu, mais que ceux qui observent la loi seront justifiés,
14 car lorsque les païens qui n'ont pas de loi, par nature, légitiment, alors, sans loi, ils sont eux-mêmes la loi:
15 ils montrent que la cause de la loi est inscrite dans leur cœur, comme en témoignent leur conscience et leurs pensées, s’accusant ou se justifiant mutuellement)
16 le jour où, selon mon évangile, Dieu jugera les actes secrets des personnes par Jésus-Christ.

17 Maintenant, on vous appelle un Juif, et vous vous rassurez avec la loi et vous vantez de Dieu,
18 et vous connaissez [sa] volonté, et vous connaissez le mieux, apprenez de la loi,
19 et je suis sûr de moi que vous êtes un guide pour les aveugles, une lumière pour ceux qui sont dans les ténèbres,
20 Mentor des ignorants, éducateur de nourrissons, qui a en droit un modèle de connaissance et de vérité:
21 comment, en enseignant à un autre, n'enseignez-vous pas vous-même?
22 Prêcher de ne pas voler, voler? en disant ne pas commettre d'adultère, commettez-vous l'adultère? idoles abominables, blasphèmes-tu?
23 Vous vantez-vous dans la loi et dans la transgression de la loi déshonorer Dieu?
24 Pour vous, comme il est écrit, le nom de Dieu est blasphémé parmi les gentils.
25 La circoncision est utile si vous obéissez à la loi. et si vous êtes un criminel de droit, votre circoncision est devenue incirconcision.
26 Donc, si l'incirconcis se conforme à la loi, alors l'incirconcision ne sera-t-elle pas considérée comme une circoncision?
27 Et incirconcis dans la nature, accomplissant la loi, ne condamnez-vous pas le criminel de la loi dans les Ecritures et la circoncision?
28 Car ce n'est pas le Juif qui est en apparence, ni la circoncision qui est visible dans la chair;
29ème mais il est un Juif qui est intérieurement tel, et cette circoncision qui est dans le cœur, en esprit, non pas dans une lettre; pour lui, la louange ne vient pas des gens, mais de Dieu.

Chapitre précédent Index Chapitre suivant